Publicité

MDxHealth lorgne les investisseurs américains

Comme de nombreuses autres sociétés européennes actives dans le secteur de la santé l'ont fait avant elle, MDxHealth envisage une cotation de l'autre côté de l'Atlantique.

Déjà présente à Bruxelles, la biotech prévoit de se faire coter à la Bourse de New York. De quoi remplir ses caisses qui lui permettent de tenir jusqu'à fin 2022.

L'herbe de Wall Street est-elle plus verte qu'ailleurs? Comme de très nombreuses autres sociétés européennes actives dans le secteur de la santé l'ont fait avant elle, MDxHealth envisage désormais une cotation de l'autre côté de l'Atlantique. C'est ce que l'on apprend à la lecture d'un court communiqué publié mercredi soir.

"Le nombre d'ADS à introduire, le calendrier et le prix de la proposition n'ont pas encore été définis."
MDxHealth

La biotech spécialisée dans le diagnostic du cancer de la prostate y explique avoir déposé de manière confidentielle auprès du gendarme des marchés américains, la Securities and Exchange Commission (SEC), un projet de déclaration d'inscription pour une éventuelle introduction en bourse d'actions American Depositary Shares (ADS). "Le nombre d'ADS à introduire, le calendrier et le prix de la proposition n'ont pas encore été définis", précise-t-elle.

Rappelons qu'elle n'est pas la seule à avoir tenté sa chance cette année. Les entreprises européennes ont déjà levé 9,5 milliards de dollars à Wall Street depuis janvier. Du jamais vu en une vingtaine d'années.

Tout est une question de trésorerie

Mais qu'en est-il pour MDxHealth? Pourquoi ce rêve américain maintenant? L'argent, sans aucun doute. Dans une note publiée jeudi matin, KBC Securities estime qu'une levée de fonds aux États-Unis permettrait à la biotech belge d'avoir "une marge de manœuvre supplémentaire", étant donné qu'elle avait 31,3 millions de dollars dans ses coffres fin juin. Or, la consommation de trésorerie était de 13,1 millions au premier semestre 2021.

31,3
millions de dollars
Au 30 juin 2021, la trésorerie de MDxHealth s'élevait à 31,3 millions de dollars.

"Nous avions donc déjà anticipé le fait que l'entreprise aurait besoin de carburant supplémentaire avant le second semestre 2022", indiquent les analystes Thomas Vranken et Lenny Van Steenhuyse. Ils pensent qu'avec une importante levée de fonds, MDxHealth pourrait atteindre son seuil de rentabilité d'ici 2025.

Selon eux, le timing de l'opération est par ailleurs "intéressant". La société attend l'avis final – qui devrait tomber fin 2021 ou début 2022 – du fournisseur de soins de santé américain Medicare pour un remboursement du test du cancer de la prostate aux USA. "Cela pourrait provoquer une augmentation significative du prix de vente moyen du SelectMDx", qui était d'environ 75 dollars en 2020 d'après leurs calculs. Dans une précédente note, ils évoquaient un bond à 110 dollars.

Quoi qu'il en soit, les prochains mois seront très importants pour MDxHealth. Elle devra se montrer très convaincante auprès des investisseurs américains alors que son parcours boursier est peu glorifiant: son action affiche une perte de 85% depuis son IPO bruxelloise en juin 2006.

En bref

> Capitalisation boursière: 155 millions d'euros

> Performance depuis le début de l'année: +47%

> Nombre d'analystes à l'achat: 3 (sur 4)

> Objectif de cours moyen: 1,32 euro

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés