Mithra limite la casse | IBA plonge encore | Un"shorteur" se renforce sur Galapagos (+Briefing)

©REUTERS

Les marchés européens se cherchaient une tendance ce mercredi midi après avoir salué la réactivité des autorités chinoises face à l'apparition d'une épidémie de coronavirus.

• Euronext Bruxelles

Les principales bourses européennes évoluent autour de leur point d’équilibre ce mercredi midi, les investisseurs saluant la réactivité des autorités chinoises face à l'apparition d'une épidémie de coronavirus.

A Bruxelles, le Bel 20  reculait toutefois de 0,30% vers 12h25, l’indice des valeurs cotées en continu suivant le mouvement (-0,26%).

Au sein du Bel 20, Sofina (+0,7%), Colruyt (+0,6%) et Proximus (+0,7%) sont en tête des hausses suivies par Argenx (+0,6%) et Cofinimmo (+0,4%).

Galapagos, de son côté, est lanterne rouge (-2%). Un "shorteur" a renforcé sa position sur la biotech. Aperam cède 1,7% et ING 0,9%. 

Hors Bel 20, Asit Biotech dévisse de 14,2%. IBA qui subit toujours l’avis négatif d’un broker publié hier recule de 6,6% après sa chute de 14% de la veille.

Balta chute de près de 8%. Le groupe a réalisé un opération de sale & leaseback pour rembourser un emprunt. ING a abaissé sa recommandation et son objectif de cours sur la valeur.

Après avoir perdu 7% en matinée, l'action Mithra (-2,3%) a effacé une partie de ses pertes . Selon des informations de presse, le CEO ferait l'objet d'une instruction judiciaire pour délit d'initié.

Dans le haut du tableau, Hamon grimpe de 4,9% et Acacia Pharma de 3,4%.

• Le briefing actions belges

UPDATE

>Solvay  : UBS a réduit son objectif de cours à 98 euros contre 100 euros avant. La recommandation reste à " neutre ".

>Umicore  : UBS a relevé son objectif de cours à 28 euros contre 27 euros avant. La recommandation reste à " vendre ".

>Balta : ING a abaissé sa recommandation à " conserver " contre " acheter " avant. L’objectif de cours passe de 10,5 euros à 3 euros.

 

>Marshall Wace a accru de 12,9% sa position vendeuse sur Galapagos qui atteint désormais 0,70% du capital.

>François Fornieri, le CEO de Mithra , est dans le collimateur de la justice pour des achats d'actions suspects. A ce stade, il bénéficie de la présomption d'innocence. Notre article

>La biotech Biocartis renforce sa collaboration avec AstraZeneca. La biotech belge Biocartis a conclu un accord de collaboration cadre avec le géant pharmaceutique AstraZenaca. Notre article.

>La trésorerie de Bone Therapeutics suffisante jusqu'au 3e trimestre. L'an dernier, Bone Therapeutics a dépensé moins d'argent que prévu. Ses liquidités qui s'élevaient à 8,6 millions d'euros, fin 2019, doivent lui permettre de réaliser ses objectifs jusqu’au troisième trimestre 2020. Notre article

>Dans le cadre d'une opération de sale-and-lease-back, Balta a vendu deux sites de production belges à ses banques créancières. Il ne s'agit que de l'immobilier, pas des machines ou autres actifs. Avec le produit de l'opération (42 millions d'euros), le fabricant belge de tapis rembourse de manière anticipée un prêt de 35 millions d'euros qu'il aurait dû rembourser en septembre. Le communiqué

>Le groupe Vranken-Pommery Monopole a vu son chiffre d’affaires baisser de 8,6% en 2019 à 274,6 millions d’euros. Les résultats complets seront publiés le 30 mars.

A tenir à l’œil ce mercredi. USA. Ventes des maisons existantes décembre 16h. Résultats de Johnson & Johnson.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect