Nouveau plongeon du Bel 20, les biotechs dévissent (Débriefing actions belges)

L'indice a connu la pire performance de son histoire avec un recul de 14%. Les biotechs et les banques ont été malmenées.

La Bourse de Bruxelles a connu un nouveau plongeon ce jeudi, après les annonces de Donald Trump et l'utilisation du terme de "pandémie" pour qualifier le coronavirus. La Banque centrale européenne n'est pas parvenue à ramener le calme chez les investisseurs. Le Bel 20 a lâché 14,21% à 2.701 points. Depuis son sommet atteint le 17 février, il a perdu 30%.

Aucune valeur de l'indice n'a terminé en hausse. Colruyt est l'action la moins malmenée. Elle a reculé de 4,1%. 

Les plus grosses chutes de l'indice ont été signées par les banques ING (-19,37%) et KBC (-19,14%).

GBL , qui a publié ses résultats annuels mercredi après la clôture des marchés européens, a perdu 20,05%. Le holding  a connu une année solide. Sa valeur intrinsèque a augmenté de 25,7%. Il propose de payer un dividende de 3,15 euros par action, contre 3,07 euros en 2018. Le titre est lanterne rouge du Bel 20.

Aedifica (-15,56%) va remplacer Ontex (-8,33%) dans le Bel 20 après  la révision annuelle de l'indice le 20 mars. Le changement aura lieu le lundi 23 mars.

Sur le marché élargi, Econocom a plongé de 9,72% après ses résultats. Le fournisseur de services informatiques a vu son bénéfice net augmenter de 44,6 millions d'euros à 48,6 millions. Le dividende reste stable à 0,12 euro brut. En raison du coronavirus, Econocom ne fournit pas de prévisions.

EVS a lâché 8,91%. Le titre a souffert des nombreux appels pour annuler les Jeux Olympiques, un événement très important pour le groupe. Comme l'ont souligné les analystes de Kepler Cheuvreux, les Jeux Olympiques et le championnat de football UEFA en juin (Euro 2020) représentent deux événements importants. Mais le groupe n'a pas indiqué un tel impact dans ses prévisions. 

Bekaert a perdu  12,02%. Le CEO Matthew Taylor, en place depuis mai 2014, a annoncé son départ, prévu pour mai, "pour raisons personnelles".

Bone Therapeutics a dégringolé de 14,29%. La biotech aura besoin de cash. Mithra a lâché 23,61%, Acacia Pharma 23,68%.


Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés