Nouveau record mondial pour les dividendes

©BLOOMBERG NEWS

Les dividendes mondiaux ont encore progressé au premier trimestre 2019, dépassant les 263 milliards de dollars. Un record qui devrait se confirmer pour l'ensemble de l'exercice.

Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont grimpé de 7,8% au premier trimestre de l'année en cours pour atteindre la somme de 263,3 milliards de dollars. Il s'agit d'un nouveau record en la matière pour un premier trimestre, selon les chiffres compilés par la société de gestion de fonds Janus Henderson Investors. 

L'étude de Henderson calcule aussi les dividendes sous-jacents, soit la rétribution pour les actionnaires ajustée des effets de change, des dividendes extraordinaires et d'autres facteurs. Ils ont, quant à eux, enregistré une progression de 7,5% sur les trois premiers mois de l'année. 

+9,2%
La croissance de dividendes européens
Les dividendes en Europe ont totalisé 40 milliards de dollars au premier trimestre, ce qui revient à une hausse de 9,2% sur un an, tirée par les dividendes extraordinaires.

En route pour un record en 2019 

Comment expliquer une telle hausse? La forme affichée par le montant des dividendes depuis le début de l'année "témoigne de la poursuite de la solide croissance enregistrée en 2018", explique Ben Lofthouse, directeur de la gestion actions internationales chez Janus Henderson. Mais, selon lui, cela "ne signifie pas forcément que celle-ci sera de nouveau supérieure à la tendance cette année". "Nous ne ressentons toutefois pas le besoin de modifier nos prévisions pour 2019. Nous avons déjà incorporé un ralentissement de la croissance cette année et souhaiterions rappeler que les dividendes sont bien moins volatiles que les bénéfices", ajoute-t-il.

Pour l'année 2019, Janus Henderson table en effet sur un montant record de 1.430 milliards de dollars de dividendes, soit une hausse de 4,2% des dividendes totaux, et de 5,2% des dividendes sous-jacents sur un an. "Les investisseurs peuvent donc s'attendre à (...) ce que les paiements de dividendes atteignent de nouveaux niveaux historiques cette année", a ainsi prévenu Ben Lofthouse.

+14,7% en Asie Pacifique 

Dans le détail, c'est aux Etats-Unis et au Canada que les dividendes totaux ont enregistré les niveaux les plus élevés au premier trimestre, avec 133,1 milliards de dollars (+8,1%). "Aux États-Unis, les dividendes ont atteint le montant record de 122,5 milliards de dollars, les dividendes totaux augmentant de 8,3% et les dividendes sous-jacents enregistrent une croissance encore meilleure, à 9,6%", relève le gestionnaire de fonds Janus Henderson. 

Mais la palme de la plus forte progression revient à l'Asie Pacifique (hors Japon), qui a vu ses dividendes augmenter de 14,7% au premier trimestre sur un an, à 18,1 milliards de dollars. 

Les pays émergents s'affichent quant à eux en recul (-6,1%) alors qu'en Europe, les dividendes dans leur ensemble ont totalisé 40 milliards de dollars (sans compter le Royaume-Uni), soit une croissance de 9,2% sur un an, tirée par les dividendes extraordinaires.

Publicité
Publicité

Echo Connect