Ontex conforte son avance (+débriefing actions belges)

©BELGA

Le Bel 20 a fini en hausse grâce notamment à AB InBev et Ontex. Barco et Umicore ont subi des prises de bénéfices. Spéculation sur Avantium et Acacia Pharma.

La Bourse de Bruxelles a suivi les autres marchés européens à la hausse mais sans grand enthousiasme, les volumes étant restés plus faibles que d’habitude à l’approche du long week-end de Pâques. En clôture, le Bel 20  a gagné 0,14%.

L’indice belge a bénéficié d’une hausse de 1,89% d’AB InBev , toujours porté par la perspective du désendettement promis par sa direction. Le groupe brassicole a récemment activé les préparatifs de la mise en Bourse de ses activités asiatiques, opération qui pourrait lui rapporter jusqu’à 5 milliards de dollars (4,5 milliards d’euros).

Argenx  a cédé 0,58% au terme d’une séance volatile. Le titre de la biotech a finalement subi un nouveau recul après avoir perdu 8% depuis le début de la semaine.

Ontex  a grimpé de 2,42%, poursuivant sur sa lancée après avoir déjà bondi de plus de 10% en deux jours. Mardi, le courtier Kepler Cheuvreux avait publié une note optimiste sur le spécialiste des produits d’hygiène jetables, en soulignant sa décote élevée par rapport à des concurrents. Kepler avait aussi mis l’accent sur la stabilisation des prix des matières premières, qui devrait conforter les marges d’Ontex, selon lui.

À l’opposé, Barco  a perdu 0,89%. Le titre du spécialiste de l’imagerie a subi des prises de bénéfices après son envolée de 9% de mercredi, due à ses bons résultats trimestriels.

Umicore  a également été victime de prises de bénéfices. L’action du spécialiste du recyclage des batteries a reflué de 0,46% après avoir progressé de près de 5% en deux jours à la faveur d’une montée des prix des matières premières et de bonnes nouvelles pour l’économie chinoise.

Hors Bel 20, Avantium , spécialiste des plastiques et de la chimie, a bondi de 4,75% sans raison apparente.

De même, Acacia Pharma  a progressé de 5,45%. Le titre de la biotech fait l’objet de spéculation: il avait auparavant déjà grimpé de 6% en trois séances, sans actualité particulière expliquant ce mouvement.

Melexis  a abandonné 0,86%. Kempen a débuté le suivi du titre avec un avis à "conserver" et un objectif de cours de 65 euros. KBC a réduit sa recommandation à "accumuler", contre "acheter", avec un prix cible porté de 70 à 78 euros.

Publicité
Publicité

Echo Connect