Ontex reste un boulet pour le Bel 20 (débriefing actions belges)

©BELGA

L'indice vedette de la Bourse de Bruxelles est resté à la traîne en Europe, lesté notamment par Ontex. Argenx a bondi après une note favorable de Kepler. Aperam a enchaîné une quatrième hausse d'affilée.

La Bourse de Bruxelles est le mauvais élève de la classe européenne ce jeudi. Alors que les principaux indices boursiers ont très légèrement progressé, le Bel 20  a reculé de 0,25%. L'indice belge a souffert des reculs d'Ontex, ING et AB InBev.

AB InBev  a cédé 0,75%, victime de prises de bénéfices après quatre séances positives qui ont vu l'action du groupe brassicole gagner 3,61%.

ING  a perdu 0,97%. Le groupe bancaire figure parmi les institutions financières  dont le cours de Bourse a baissé de concert avec le titre Société Générale. Selon l'agence Bloomberg, la banque française travaille avec la société de conseil McKinsey sur la manière d'améliorer sa capitalisation pour répondre aux nouvelles exigences réglementaires.

Ontex  a subi le plus net recul du jour au sein du Bel 20. L'action du spécialiste des produits d'hygiène jetables a cédé 2,21%. Le cours de Bourse d'Ontex reste sous pression après son avertissement sur résultat du mois dernier. En mai, le titre avait plongé de près de 32%. Depuis le début du mois de juin, il affiche un repli de 10% supplémentaires.

Côté hausses, Argenx  s'est distingué en prenant 1,87% après avoir bondi de 7,85% en tout début de séance. Kepler Cheuvreux a débuté la couverture de la société biotechnologique avec une recommandation fixée à "acheter" et un objectif de cours de 140 euros. Selon le courtier, le pipeline de traitements en développement chez Argenx est attrayant, notamment dans le domaine des maladies auto-immunes et la lutte contre le cancer. Kepler s'attend à une poursuite de la hausse de l'action dans l'attente de la publication de résultats de tests cliniques de phase 3 l'année prochaine. Il évoque aussi la spéculation sur une possible offre d'acquisition.

Aperam  s'est à nouveau bien comporté. Le titre de l'aciériste a pris 1,36%. C'est sa quatrième hausse d'affilée. Le prix du minerai de fer a progressé après une note favorable de Jefferies qui entrevoit des perspectives positives pour le métal.

Hors Bel 20, Bone Therapeutics  s'est envolé de 6,34%. La biotech a publié de bons résultats au terme d'une étude de phase 2 sur sa thérapie cellulaire allogénique menée sur des patients ayant subi une opération de fusion vertébrale.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect