Publicité
Publicité

"Orange Belgium doit se méfier de la malédiction du vainqueur"

Si le potentiel rachat de VOO par le numéro 3 des télécoms est bien perçu, les analystes s'inquiètent pour ses flux de trésorerie à court et moyen termes.