Orange Belgium félicité, les biotechs délaissées (Débriefing actions belges)

Un vendredi difficile pour les biotechs du Bel 20.

Les biotechs ont subi des dégagements. UCB a reculé après des résultats positifs sur le bimekizumab. Orange Belgium a bondi après ses résultats.

La Bourse de Bruxelles a terminé sur un fort recul ce vendredi, en raison du retour de l'aversion pour le risque avec en toile de fond les tensions sino-américaines et les inquiétudes pour l'économie. Le Bel 20 a lâché 1,62% à 3.435,43 points.

La chute des biotechs a pesé sur l'indice. Galapagos a perdu 5,23% et argenx 4,28%. Les autres valeurs du segment sur le marché élargi ont également fait les frais de dégagement des investisseurs. Acacia Pharma a cédé 5,23%, Biocartis 4,27%, Mithra 1,55% et Celyad 4,23%. Toutefois, MDX Health a pris 1,41%.

UCB a reculé de 0,86%. La société biopharmaceutique a dévoilé des résultats positifs pour la phase IIIb de son essai clinique comparant son produit, le bimekizumab, au Cosentyx de Novartis dans le traitement d’adultes atteints de psoriasis. L'étude démontre la supériorité du bimekizumab au Cosentyx.

KBC s'est replié de 0,42%. Deutsche Bank a ajusté légèrement ses prévisions pour KBC. Ceci se traduit par un nouvel objectif de cours de 52 euros, contre 46 euros. La recommandation reste à "conserver".

Sur le marché élargi, Orange Belgium a progressé de 7,79%. Le groupe de télécoms a publié des résultats meilleurs que prévu et a maintenu la prévision annuelle qu'il avait mise entre parenthèses en avril: un résultat opérationnel compris entre 310 et 330 millions d'euros. KBC Securities a intégré le titre dans sa dynamic top list.

Befimmo a gagné 0,66% après ses résultats. Le résultat net consolidé ressort à 0,91 euro par action et l'EPRA Earnings à 1,53 euro. La juste valeur du portefeuille est restée stable à périmètre constant. La société immobilière a augmenté sa perspective d’EPRA earnings de l’année aux alentours de 2,80 euros par action. Sur cette base, le dividende prévisionnel de l’année sera "au minimum" de 2,24 euros par action.

Kinepolis a perdu 1,4%. Disney a reporté le lancement de plusieurs blockbusters. C'est une mauvaise nouvelle pour le groupe exploitant des salles de cinémas qui a fort souffert des mesures de confinement liées au Covid-19.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés