Plus forte hausse du Bel 20 depuis la mi-juin (débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles a démarré la semaine sur les chapeaux de roues, grâce notamment au bond de la biotech belgo-néerlandaise. Sioen Industries est également très recherchée par les investisseurs.

Après avoir ouvert sur un bond de 1,96%, le Bel 20 a imité les autres grands indices européens en amplifiant ses gains au fil de la séance. L'indice phare de la Bourse de Bruxelles a ainsi clôturé sur une progression de 3,06% à 3.260,42 points. Seule l'action Colruyt a terminé dans le rouge (-0,18% à 55,90 euros).

Le titre Galapagos a bondi de 3% à 121,85 euros. La biotech a annoncé avoir reçu une approbation pour la commercialisation du Jyseleca - le nom commercial du filgotinib - au Japon et en Europe. "C'est une étape importante, car Galapagos entre maintenant dans une phase commerciale", souligne Benoit Louage, analyste de Degroof Petercam. Son objectif de cours passe à 120 euros contre 112 euros précédemment. Sa recommandation reste toutefois à "conserver".

Aperam a pour sa part grimpé de 5,50% à 23,97 euros, Ageas de 5,42% à 35,97 euros et Barco de 4,76% à 17,60 euros.

Bekaert se réorganise en Colombie

Hors Bel 20, Bekaert a gagné 2,51% à 17,56 euros. Le groupe industriel a conclu un accord avec Almasa sur la fusion de Proalco (filiale de Bekaert) avec les activités de fil d'acier d'Almasa, toutes deux situées en Colombie. Bekaert Ideal Holding - dont Bekaert détient 80% des parts - et Almasa détiendraient chacune 50% de la nouvelle entité après la fusion. La transaction devrait être conclue avant la fin de l'année 2020.

Kiadis Pharma (+5,67% à 1,72 euro) a de son côté annoncé une collaboration avec le Gulf Coast Regional Blood Center (GCRBC), un fournisseur américain de composants sanguins. Dans le cadre de cet accord, GCRBC fournira le matériel de départ pour la fabrication des thérapies cellulaires K-NK (Natural Killer) de Kiadis aux États-Unis.

À noter également la performance de Sioen Industries (+7,41% à 18,85 euros), qui a signé la plus forte hausse de la séance à la Bourse de Bruxelles. Son nom a été cité parmi les cinq valeurs belges à détenir pendant les dix prochaines années selon notre confrères du Tijd.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés