Potentiel épuisé sur l'indice Bel 20

La forte hausse des cours a fortement réduit le potentiel de nombreuses composantes, à l’exception d’AB Inbev.

L’indice BEL 20   a enregistré un excellent mois. En moyenne, les composants de l’indice se sont appréciés de 6,6% depuis la mi-janvier, avec notamment six actions qui ont grimpé de plus de 10% (Aperam, Barco, Galapagos, Sofina, UCB et WDP) tandis que seul AB Inbev a enregistré une baisse significative de 6%.

Dans le même temps, les objectifs moyens se sont également appréciés (2,9% en moyenne) avec des progressions pour 14 des 20 valeurs de l’indice. Les immobilières WDP (+9%) et Cofinimmo (+8%) se sont positionnés en tête des progressions.

Le potentiel des valeurs de l’indice s’est donc fortement contracté, pour ne plus atteindre en moyenne que 0,7% avec près de la moitié des composant en territoire négatif. AB Inbev reste la seule valeur affichant une décote significative (29%) par rapport aux attentes des analystes.

0,7%
Un potentiel très limité
Le potentiel du Bel 20 s’est donc fortement contracté, pour ne plus atteindre en moyenne que 0,7% avec près de la moitié des composant en territoire négatif.

Gagnants et perdants

Galapagos   a enregistré des révisions majoritairement haussières sur le moins écoulé, avec des objectifs relevés notamment chez Credit Suisse, RBC Capital Markets ou Morgan Stanley. JP Morgan a toutefois rejoint le contingent d’analystes qui sont aujourd’hui en position neutre sur le groupe biotech (soit 10 sur 17), en estimant que le cours actuel reflète déjà largement les perspectives pour le pipeline actuel du groupe, avec un objectif de long terme qui pourrait au mieux grimper jusqu'à 250 euros.

Umicore   a connu un mois contrasté, avec deux baisses d’avis (chez KBC Securities et JP Morgan Cazenove) suite à la forte progression du titre sur les dernières semaines. De nombreux autres analystes (UBS, Credit Suisse, Berenberg, ABN Amro, Alpha Value, Deutsche Bank, Exane) relevaient leur objectif sur le titre en raison (notamment) d’attentes plus favorables dans les batteries rechargeables pour voitures électriques.

Autres avis notables

AB Inbev  a été descendu en position neutre chez Degroof Petercam, afin notamment de prendre en compte la fluctuation des taux de change et les derniers objectifs fixés par la direction.

Ackermans & van Haaren  a été remonté à l’achat chez ABN Amro, le banquier se montrant plus optimiste quant aux perspectives des différentes participations opérationnelles.

Barco   a vu son objectif remonté à trois reprises chez KBC Securities, qui est passé progressivement de 220 vers 260 euros grâce aux perspectives favorables de produits tels que Clickshares ou Demetra.

GBL   a été descendu à "conserver" chez ING, l’analyste craignant un impact du coronavirus sur les valorisations boursières durant les prochaines semaines.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés