Prises de bénéfice sur Argenx | Cofinimmo ne connait pas la crise

La biotech Argenx prévoit de commercialiser son anti-corps, l’efgartigimod, en 2021 aux États-Unis. ©Emy Elleboog

La biotech a vu ses frais de recherche et de développement plus de doubler en un an, tandis que la société immobilière confirme une augmentation de son dividende.

Outre AB InBev, GBL, Ontex et Telenet, deux autres sociétés belges ont présenté leurs résultats pour le deuxième trimestre ce jeudi: Argenx (en avant-bourse) et Cofinimmo (après-bourse).

Argenx – qui compte commercialiser son premier traitement, l'efgartigimod, aux États-Unis l'année prochaine – a fait état d'une perte opérationnelle de 201,4 millions d'euros au premier semestre 2020 contre -54,5 millions un an auparavant. En cause notamment des frais de recherche et de développement qui ont plus que doublé, passant de 78,3 à 171,7 millions d'euros. En réaction, le titre a lâché 6,29% en bourse.

"Les importants programmes de phase III et la préparation des opérations commerciales ont un impact significatif sur les dépenses" d'Argenx au premier semestre 2020.
Thomas Guillot
analyste chez Degroof Petercam

"Les importants programmes de phase III et la préparation des opérations commerciales ont un impact significatif sur les dépenses", indique Thomas Guillot de Degroof Petercam. Il prévient: "Le reste de l'année sera léger en termes d'annonces".

Notons tout de même la position confortable d'Argenx en matière de trésorerie. Environ 1,93 milliard d'euros étaient parqués dans ses coffres fin juin contre 1,34 milliard fin 2019.

Cofinimmo confirme son dividende

De son côté, Cofinimmo a enregistré une augmentation de 18% de son résultat net des activités clés - part du groupe, à 88 millions d'euros. Ce qui lui permet d'assurer un dividende en hausse, à 5,80 euros par action.

Son CEO, Jean-Pierre Hanin, souligne dans le communiqué: "Avec un taux d’endettement de 41,8%, le bilan consolidé de Cofinimmo démontre une forte solvabilité, ce qui constitue un atout appréciable dans l’environnement difficile actuel."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés