Proximus joue au yo-yo à la Bourse de Bruxelles (débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles a gagné des points ce jeudi grâce à la belle remontée d'argenx et d'Umicore. AB InBev a également soutenu la progression du Bel 20.

Après un démarrage difficile, le Bel 20 a remonté la pente pour terminer la séance dans le sens de la marche. L'indice de référence à Bruxelles a rebondi de 0,39% ce jeudi à 3.740,26 points, ce qui lui permet d'effacer ses pertes de la veille.

Le numéro un de la cote, AB InBev , a repris des couleurs. Le brasseur a vu les analystes d'Exane relever leur recommandation de "sous-performer" à vendre avec un objectif de cours sérieusement revu à la hausse. Il passe ainsi de 45 euros à 62 euros. Le titre du groupe brassicole a gagné 0,85% à 56,96 euros. Il y a un an l'action évoluait au-dessus des 70 euros.

Très chahutée au cours des dernières séances, l'action argenx a eu une poussée de fièvre en milieu d'après-midi pour grimper au sommet de l'indice vedette. La biotech a avancé de 2,78%.

Umicore , qui bénéfice de la hausse des prix du rhodium, a également brillé, montant de 1,76%.

Séance contrastée pour les bancaires. ING a d'abord profité des conseils positifs donnés par deux courtiers pour évoluer dans le peloton de tête. Elle a ensuite effacé ses gains pour reculer de 0,48% à la cloche. Tendance inverse pour KBC (+0,85%) qui a pu compter sur un objectif de cours revu à la hausse par Morgan Stanley, toujours à l'achat sur le bancassureur de l'avenue du Port.

Proximus  est passé d'un repli de 1,4% à une progression de 1,4% entre le début et la fin de la séance. Jefferies a réduit son objectif de cours à 13,1 euros sur l’opérateur. Proximus cotait à 17,29 euros à la clôture de ce jeudi.

Après son bond de mercredi, dans le sillage de Carrefour, le distributeur Colruyt  a dégonflé de 1,66%, plus forte baisse du jour.

Solvay (-1,28%) cotait ce jeudi ex-dividende intérimaire de 1,5 euro brut. L'an dernier, le montant du dividende était identique.

Le champion de l'immobilier logistique WDP a abandonné 0,14% malgré l'annonce d'une nouvelle acquisition de 11.000 m² dans le Brabant flamand par le biais d'une augmentation de capital de 9,4 millions d'euros.

Hors Bel 20, Bone Therapeutics (+2,78%) a séduit les investisseurs bruxellois. La biotech wallonne a signé un accord de collaboration avec le groupe italien Rigenerand pour développer de nouvelles indications dans la thérapie cellulaire.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés