Publicité

Rebond pour Telenet, Aperam en vedette au sein du Bel 20 (+Briefing)

©EPA

Les espoirs d'une résolution prochaine du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis ont donné un coup de fouet aux marchés actions en Europe. A Bruxelles, le Bel 20 a progressé un peu moins que les grands indices boursiers européens.

• La tendance

Les principales Bourses européennes ont clôturé en nette hausse ce vendredi, portées par des espoirs de résolution prochaine du conflit commercial entre Pékin et Washington qui alimentent un retour de l'appétit pour le risque.

L’euro est en baisse face au dollar.

La Bourse de Bruxelles a clôturé en hausse, soutenue par les valeurs sensibles à la conjoncture, les investisseurs ayant davantage d’espoirs que les pourparlers entre les Etats-Unis et la Chine aboutissent à une solution dans le différend commercial qui les oppose, après une information de presse évoquant un possible geste d’apaisement de Washington. Le Bel 20  a toutefois moins progressé que les principaux indices boursiers européens. L’indice belge a gagné 1,57%.

L’indice vedette de la Bourse de Bruxelles a une composition un peu plus défensive que ses pairs, ce qui lui permet de mieux résister en cas de tendance négative. Mais dans un contexte de retour des investisseurs vers des actifs plus risqués, comme vendredi, le Bel 20 peut rester à la traîne.

Cela n’a pas empêché ses composants plus cycliques de se distinguer. Ainsi, Aperam  a bondi de 4,24%. Umicore a progressé de 1,85%.

Les valeurs bancaires, également sensibles à la conjoncture internationale, ont également grimpé. ING  a gagné 3,38% et KBC  a pris 1,85%. En cas de croissance économique soutenue, des hausses de taux d’intérêt sont plus probables, ce qui est censé permettre aux institutions financières de dégager des marges bénéficiaires plus larges.

Telenet , qui avait été pénalisée jeudi par une note d’analyste, a été jugée bon marché par des investisseurs en quête de bonnes affaires. Ces achats ont permis au titre de l’opérateur d’enregistrer un rebond technique de 3,22%. Une note favorable de Morgan Stanley a aussi soutenu l’action;

Solvay  a progressé de 2,88%. La Commission européenne a donné son feu vert à l’acquisition de son activité dans les nylons par l’allemand BASF , dont le titre a pris 4,13%.

À l’opposé, Colruyt  a reculé de 0,92%. Le titre du distributeur avait attiré les investisseurs en quête de valeurs défensives lorsque les marchés étaient sous pression.

Hors Bel 20, plusieurs valeurs biotechnologiques ont animé la cote, sans actualité particulière. MDX Health  (-6,38%) a continué à chuter après avoir déjà perdu 38% depuis lundi. Mithra  a bondi de 4,70%. Oxurion  a progressé de 5,16%.

• Le briefing actions belges

>Ageas : Mediobanca a relevé sa recommandation à "neutre" contre "sous-performer" avant. L’objectif de cours passe de 42 euros à 44 euros.

>Solvay : Baader Helvea a réduit son objectif de cours à 135 euros contre 150 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Argenx : Kempen a relevé son objectif de cours à 150 euros contre 140 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Argenx passant de 0,76% du capital à 0,68% à la date du 15 janvier.

>UCB : Kempen a relevé son objectif de cours à 76 euros contre 70 euros avant. La recommandation reste à "vendre".

>GBL : Citi a relevé sa recommandation à "acheter" contre "neutre" avant.

>Millennium International Management a déclaré détenir, à la date du 15 janvier, une position vendeuse sur Umicore représentant 0,52% du capital.

>Exmar  : Kepler Cheuvreux a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 8,50 euros.

>Kite Lake Capital Management a accru sa position vendeuse sur Nyrstar passant de 0,53% du capital à 0,68% à la date du 16 janvier.

>GSA Capital Partners a réduit sa position vendeuse sur Nyrstar passant de 0,99% du capital à 0,89% à la date du 15 janvier.

>Capfi Delen sset Management a franchi, à la baisse, le seuil de 5% dans Tinc et détenait, à la date du 9 janvier, une participation de 4,98%.

>A tenir à l’œil ce vendredi. USA. Production industrielle décembre 15h15, confiance des consommateurs janvier 16h.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés