Recul après prises de bénéfices (débriefing actions belges)

©Photo News

Les investisseurs attendent impatiemment les premiers résultats trimestriels des grandes sociétés belges. En attendant, la spéculation et les prises de bénéfices ont influencé certains titres.

La Bourse de Bruxelles a marqué une pause après sa progression de lundi. Ce mardi, le Bel 20  a reculé de 0,41%, victime de quelques prises de bénéfices.

Parmi les valeurs les plus en vue au sein de l'indice belge, Proximus  a grimpé de 1,97%. L'action du groupe de téléphonie, qui avait déjà grimpé de 1% lundi, poursuit donc sa remontée après sa chute de près de 4% de la semaine dernière. La spéculation peut expliquer ces mouvements récents de son cours de Bourse car le groupe annoncera ses résultats trimestriels vendredi matin.

La spéculation a également porté le titre WDP , en progrès de 0,85%. La société immobilière réglementée (SIR) communiquera ses chiffres du troisième trimestre ce mercredi matin.

Argenx  (+1,46%) a fait l'objet d'achats à bon compte après avoir cédé 3% en deux séances.

Du côté des baisses, Umicore  a reculé de 1,54%. Crédit Suisse a relevé son objectif de cours pour l’action du spécialiste de la technologie des matériaux à 28 euros, contre 27 euros auparavant. Mais la banque maintient son avis de "sous-performance". L’analyste note qu’à court terme, des bénéfices plus élevés provenant de l’activité de recyclage limiteront le risque de l’entreprise. "Cependant, nous pensons que le rendement des matériaux pour cathodes de batteries d’Umicore restera sous pression", estime Crédit Suisse, à cause d’une offre excédentaire et d’une diminution de l’avantage compétitif de l’entreprise, due au fait que des concurrents comblent progressivement leur retard dans ce domaine. La banque prévoit dès lors des revenus inférieurs aux objectifs dans les matériaux pour cathodes.

De son côté, JPMorgan a relevé sa recommandation sur Umicore de "neutre" à "surpondérer", avec un objectif de cours de 42 euros, contre 36 euros auparavant.

Colruyt  a reculé de 1,53%. Le titre du distributeur a subi des proses de bénéfices après avoir grimpé de près de 3,5% en huit séances.

Barco  a reflué de 1,70%, lui aussi victime de ventes opportunistes près son bond de 4% de lundi. Le titre est volatil: il avait chuté de 4,7% vendredi dernier.

Prises de bénéfices également pour Aperam  (-1,39%). Auparavant, l'action de l'aciériste avait enregistré une progression de plus de 12% en huit séances.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés