Sofina a un nouveau fan (débriefing actions belges)

©BELGA

Barco et Sofina se sont distinguées au sein du Bel 20 ce mardi alors qu'Umicore a terminé sur un repli de plus de 4%. Hors Bel 20, Exmar a profité d'un règlement à l'amiable en Argentine pour s'envoler.

Le Bel 20 a une nouvelle fois joué au chat et à la souris autour de l'équilibre ce mardi, ponctuant la séance par un repli de 0,07% qui le laisse encore bien en dessous des 3.300 points.

La piètre performance d'Umicore (-4,45%) a pesé sur la tendance, alors que Sofina a signé une des plus fortes hausses du jour au sein de l'indice de référence, avec un gain de 1,72% à 236 euros. ING a entamé le suivi de l'action du holding, contrôlé par la famille Boël, avec une recommandation d’achat et un objectif de cours de 290 euros, soit un potentiel de hausse de 27%.

Barco (+3,65%) et AvH (+1,44%) ont également occupé le haut du tableau.

Colruyt  (-0,07% à 53,44 euros) a peu bougé, malgré des commentaires positifs de JP Morgan, qui relève son objectif de cours à 42 euros, contre 38 euros précédemment.

KBC  (-0,27% à 44,58 euros) a vu rouge après la réduction de l'objectif de cours de Goldman Sachs à 61 euros, contre 62 euros initialement. La recommandation reste à "acheter ".

Hors Bel 20, Exmar  était très en vue. L'armateur anversois a conclu un accord avec l'énergéticien argentin YPF sur le conflit concernant la plateforme gazière flottante Tango FLNG. YPF va payer 150 millions de dollars à Exmar en échange du retrait des procédures d'arbitrage. Le deal a donné un coup de fouet à l'action Exmar, qui a grimpé de 12,98% pour se rapprocher de son niveau d'il y a un mois.

Kinepolis (-1,74%) n'était en revanche pas à la fête. KBC Securities a réduit sa recommandation pour l'exploitant de salles de cinéma, passant à "accumuler" contre "acheter". Les nouvelles restrictions annoncées en Belgique et ailleurs en Europe ont refroidi les analystes de la banque d'investissements. Ils maintiennent toutefois l'objectif de cours de Kinepolis, 43 euros, soit bien loin du cours actuel de 22,45 euros en repli de plus de 60% depuis le début de l'année.

Bone Therapeutics  (+7,4%) a signalé avoir traité la moitié des patients prévus dans son étude de Phase III chez des patients souffrant d’arthrose du genou. L'action de la biotech a grossi de plus 70% depuis le début du mois.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés