Solvay et Aperam appréciées (débriefing actions belges)

©BELGA

Des avis de courtiers ont dopé les cours de Solvay et Aperam, tandis qu'AB InBev a été jugée bon marché après une chute de près de 20% en sept semaines. Melexis profite des chiffres d'Infineon.

La Bourse de Bruxelles est repartie à la hausse, les investisseurs saluant les bons indicateurs conjoncturels publiés récemment en Europe, qui laissent espérer une stabilisation de la croissance économique. En clôture, le Bel 20  a gagné 0,78%.

Solvay  a bondi de 4,64%. Berenberg a relevé sa recommandation de "conserver" à "acheter", avec un objectif de cours augmenté à 120 euros, contre 102 euros auparavant. Le courtier estime que la nouvelle stratégie du groupe de chimie conduise à une simplification de sa structure, ce qui devrait, selon lui, contribuer à réduire sa décote par rapport aux autres actions du même secteur.

Berenberg ajoute que Solvay est idéalement exposé à la forte croissance des véhicules électriques grâce à ses spécialisations dans certains composants pour batteries.

AB InBev  a pris 0,97%. L'action du groupe brassicole a bénéficié d'achats à bon compte après avoir enregistré sept semaines négatives d'affilée durant lesquelles elle avait chuté de près de 20%.

Aperam  a progressé de 1,35%. Société Générale a relevé son objectif de cours de 27,9 à 32 euros, tandis que Goldman Sachs a porté le sien de 28 à 32 euros. Les deux banques maintiennent leur recommandation à "acheter".

KBC  (+1,39%) et ING  (+0,61%) ont bénéficié de la tension des taux d'intérêt des obligations à long terme. Le taux belge à dix ans est à présent à 0,05%, alors qu'il était encore négatif une semaine plus tôt et qu'il se situait à un plancher absolu de -0,39% à la mi-août.

Ontex  a perdu 1,77%. Le titre du spécialiste des produits d'hygiène jetables a été victime de prises de bénéfices après avoir enregistré six hausses d'affilée qui lui avaient permis d'avancer de 14%.

Hors Bel 20, Celyad  a fini stable après avoir gagné jusqu'à 3,4% en séance. La biotech attire les spéculateurs parce qu'elle doit publier ses chiffres trimestriels le 19 novembre.

Care Property Invest  a gagné 2,85%. La société immobilière réglementée (SIR) est désormais suivie par Mainfirst, qui lui applique un avis à "surperformance" et un objectif de cours de 32,10 euros.

Melexis  a pris 3,15%. Le spécialiste des semi-conducteurs a bénéficié de l'annonce de bons résultats de l'allemand Infineon.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect