Solvay soutient le rebond du Bel 20 (débriefing actions belges)

©Photo News

La Bourse de Bruxelles a remonté la pente ce vendredi, signant sa seule progression de la semaine. Solvay, dont un broker voit le titre grimper de 40%, a joué les premiers rôles.

Malgré la déconvenue de Galapagos, le Bel 20 est parvenu à rebondir, terminant ce vendredi sa seule séance positive de la semaine. L'indice principal de la Bourse de Bruxelles a gagné 0,70% pour repasser au-dessus des 3.250 points. Il a perdu près de 4% depuis lundi.

Solvay qui bénéficie d’un objectif de cours relevé par JP Morgan, a passé la journée dans le haut du classement. Le chimiste voit l'objectif de cours fixé par la banque américaine grimper à 104 euros contre 94 euros précédemment. L'action a fini la séance sur une hausse de 3,19% à 77,10 euros.

Aperam  (+2,46%), profitant d'une énorme opération de rachat dans le secteur de l'acier, et ING (+2,62%) ont tenu compagnie à Solvay sur le podium des plus belles hausses du jour.

Le groupe pharmaceutique UCB (+1,50%) a été revigoré par l'acquisition d'un nouveau campus au Royaume-Uni pour soutenir la recherche et le développement, la fabrication et la commercialisation de médicaments outre-Manche.

À l'autre bout de l'indice, la dégringolade de Galapagos avait du mal à passer inaperçue. La biotech a fait état de l’échec d’un essai clinique de phase II sur son traitement destiné à soigner l'arthrose du genou . Quatre analystes ont réduit leur objectif de cours sur la valeur. En bourse, le titre s'est affaissé de 7,14% pour réduire à néant tous les gains engrangés depuis le 11 septembre dernier. Galapagos a fondu de plus de 50% depuis le 21 février, moment où l'action avait atteint un sommet historique.

Hors Bel 20, un "shorteur" s'est renforcé sur Kinepolis . Parian a accru sa position vendeuse sur l'action de l'exploitant de salles obscures, passant de 0,53% du capital à 0,70% à la date du 14 octobre. Le titre Kinepolis a lâché 2,13% à 23 euros. Début janvier, la valeur s'échangeait à 59 euros sur le marché bruxellois.

Le groupe chimique Avantium a avancé de 2,11%, profitant d'un relèvement de l'objectif de cours sur sa valeur établi par les analystes d'ING.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés