Spéculation sur les biotechs (débriefing actions belges)

©BELGA

Les valeurs cycliques ont permis au Bel 20 d'entamer la semaine en hausse. Les actions des banques ont été recherchées à cause d'une tension des taux. Spéculation sur Balta avant ses résultats.

La Bourse de Bruxelles a bénéficié de l'élan des valeurs cycliques, ce lundi. Le Bel 20  a fini en hausse de 0,91%. Les bonnes nouvelles sur le front du commerce international ont encouragé l'achat d'actions sensibles à la conjoncture.

Umicore  fait partie des gagnants du jour: l'action du spécialiste de la technologie des matériaux a bondi de 2,48%. Avec son chiffre d'affaires réalisé à 30% en Asie, Umicore est particulièrement sensible aux développements des négociations entre la Chine et les Etats-Unis. Les avancées récentes enregistrées par les deux pays expliquent la progression de l'action du groupe belge.

Argenx  a grimpé de 0,71%. Le titre de la biotech a attiré la spéculation après la publication de ses chiffres trimestriels fin octobre. La semaine dernière, son cours avait bondi de près de 10% en cinq séances boursières.

ING  (+1,79%) et KBC  (+1,71%) sont reparties à la hausse après leur mauvaise semaine écoulée. Les deux valeurs bancaires restent sensibles à la conjoncture. De plus, les taux d'intérêt des obligations se sont tendus, lundi. Des taux plus élevés permettent aux banques d'envisager des revenus plus importants.

Telenet  a progressé de 1,73%. L'action de l'opérateur télécom avait déjà avancé de 2% la semaine dernière grâce à ses bons résultats trimestriels qui lui permettent d'envisager un chiffre d'affaires annuel plus élevé que prévu auparavant.

Aperam  a pris 1,51%. Le spécialiste de l'acier inoxydable a tiré profit des informations rassurantes sur le commerce mondial, le groupe étant très dépendant des prix à l'exportation.

Barco  a perdu 0,80%. La direction du groupe spécialisé dans l'imagerie menait, lundi, un roadshow aux Etats-Unis.

Hors Bel 20, Greenyard  a bondi de 19,69%. L'action s'était envolée de près de 68% la semaine dernière. Greenyard avait relevé ses prévisions de résultats pour son premier semestre clôturé le 30 septembre.

Celyad  a grimpé de 10,73%. Le titre de la biotech a profité d'achats spéculatifs. Son cours risque de rester très volatil dans le deux semaines qui viennent parce que Celyad publiera ses chiffres du troisième trimestre le mardi 19 novembre.

Spéculation aussi sur Balta  (+6,95%) qui publiera ses résultats mercredi.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n