Spéculations sur Ontex et Solvay (+Briefing)

©EPA

En fin de séance, les marchés actions en Europe se sont orientés à la hausse grâce aux propos rassurants du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell.

• La tendance

Les principales Bourses européennes ont clôturé en hausse ce mardi, à la faveur d'un discours rassurant du patron de la Réserve fédérale, Jerome Powell. Le président de la Fed a laissé entendre que les taux d'intérêt directeurs américains ne remonteraient pas avant un certain temps. 

L’euro  progressait face au dollar à l'heure de la clôture en Europe.

La Bourse de Bruxelles a bénéficié du regain d’appétit des investisseurs pour le risque ce mardi, grâce aux espoirs de politiques monétaires accommodantes censées compenser le ralentissement de la croissance économique. En clôture, le Bel 20  a progressé de 0,48%.

L’indice vedette du marché belge a été soutenu par le titre Umicore , en hausse de 2,84%. Mardi, le groupe spécialisé dans les métaux a communiqué au sujet de son programme d’acquisitions d’actions propres. La semaine dernière, ces achats ont porté sur 281.000 titres à un prix moyen de 36,20 euros, soit 10,2 millions d’euros en tout. Depuis le début de l’année, Umicore a racheté 1,07 million d’actions pour un montant total de 37,5 millions d’euros.

Ontex  a grimpé de 2,39%. Le groupe spécialisé dans les produits d’hygiène jetables doit publier ses résultats annuels le 8 mars prochain, ce qui alimente la spéculation. Certains investisseurs ont pu considérer l’action bon marché après son recul de 1,5% au cours des deux dernières semaines.

Solvay  a progressé de 2,10%. Ici aussi, la spéculation a battu son plein, étant donné que le groupe de chimie doit publier ses résultats annuels ce mercredi matin. Les analystes prévoient, en moyenne, que le chiffre d’affaires montera de 1% à 10,23 milliards d’euros, tandis que le bénéfice net devrait baisser de 30% à cause des frais liés à la restructuration que le groupe a menée l’an dernier.

À l’opposé, Galapagos  a perdu 2,88%. Le titre a subi des prises de bénéfices après son rebond de lundi, lui-même consécutif à une très mauvaise semaine boursière après la publication des résultats annuels du groupe.

Hors Bel 20, Greenyard  a chuté de 6,13%. Le groupe spécialisé dans les fruits et légumes frais et surgelés a publié des résultats trimestriels en nette baisse. En neuf mois, son chiffre d’affaires a reculé de 4,2%. Le groupe reste susceptible de devoir procéder à une augmentation de capital.

À l’opposé, IBA  s’est envolé de 9,09%. Les perspectives du groupe spécialisé dans la protonthérapie s’améliorent.

• Le briefing actions belges

>Colruyt : MainFirst Bank a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "sous-performer" et un objectif de cours de 43 euros.

>Ageas a acquis, la semaine dernière, 37.500 actions propres à un prix unitaire moyen de 42,57 euros.

>Umicore a acquis, la semaine dernière, 281.000 actions propres.

>Telenet a acquis, la semaine dernière 59.179 actions propres à un prix unitaire compris entre 37,9 euros et 40,26 euros.

>Ahold Delhaize : MainFirst Bank a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "sous-performer" et un objectif de cours de 20 euros.

>Ahold Delhaize a acquis, la semaine dernière, 1.265.600 actions propres à un prix unitaire moyen de 22,93 euros.

>IBA va mieux mais avertit encore sur ses résultats. Contrairement à ses prévisions, IBA ne dégagera finalement pas de bénéfice au titre de l'exercice 2018 mais, comme prévu, son Rebit sera bien positif. Notre article

>Le bilan de Dexia s'est réduit de 14% au cours de l'exercice 2018. Le groupe fait également état d'une perte nette qui s'accroît légèrement par rapport à 2017 et d'une réserve de liquidité qui reste stable. Notre article

>Les ventes de Greenyard restent sous pression. A l'issue de son troisième trimestre, le groupe Greenyard en difficulté, a vu son chiffre d'affaires se contracter de 5,4%. Pour les neuf premiers mois, le recul atteint 4,2% à 2,91 milliards d'euros. Notre article. 

>Shurgard , le leader européen du stockage de meubles a publié de solides résultats pour l'année 2018 qui confirment la faculté de Shurgard de croître davantage. Notre article

>Paul Tummers, le CFO de Fluxys a décidé de quitter la société le 1er juillet 2019 pour relever un autre défi professionnel. Fluxys a lancé une procédure de sélection pour recruter son successeur.

>ING a franchi, à la date du 22 février, le seuil de 7,5% dans le capital d’Hamon et détient une participation de 7,94%.

>Biocartis signale avoir vendu son millième mini-labo Idylla. Il a été acquis par Geisinger aux Etats-Unis. Le communiqué

>A tenir à l’œil ce mardi. USA. Nouvelles constructions et permis de bâtir décembre à 14h30. Prix des maisons décembre à 15h. Allocution de Jerome Powell devant le Congrès à 16h. Confiance des consommateurs février à 16h. Résultats de Home Depot.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés