Telenet se rebiffe (+débriefing actions belges)

©BELGA

Le Bel 20 a terminé la séance en trombe, évitant de peu un clôture négative grâce aux bonnes performances de Solvay et de Telenet. Seules deux valeurs ont fini dans le rouge.

Malgré un démarrage dans le rouge, le Bel 20 est rapidement parvenu à redresser la barre et a clôturé la séance de ce mercredi avec 18 valeurs en territoire positif. L'indice de référence a avancé de 0,88% pour se rapprocher des 3.400 points.

Telenet était très en vue après un commentaire positif de Kempen. Le gestionnaire de fonds réitère son conseil d'achat et son objectif de cours de 49 euros, ce qui représente un potentiel haussier de 56%, estimant que l'opérateur télécoms est "valorisé de manière fondamentalement incorrecte". L'action Telenet a pris 2,35% sur la séance pour terminer au-dessus des 32 euros et tourner le dos au repli de 20% constaté depuis le mois de juin.

UCB a grappillé 1,41% à 98,10 euros. Le groupe pharma conforte par la même occasion son statut de valeur du Bel 20 offrant le plus grand rendement avec un gain de près de 40% depuis le début de l'année.

Sofina (+1,75%) a repris des couleurs grâce au succès de l'IPO de The Hut Group à la Bourse de Londres. Le holding détient une participation dans ce groupe d'e-commerce qui a bondi de 20% lors de sa première cotation.

Les deux bancaires de l'indice vedette ont en revanche squatté le fond du classement avec un repli de 0,80% pour ING . KBC (+0,40%) a attendu les derniers instants pour repasser de justesse dans le vert.

Hors Bel 20, IBA (+8,78%) a profité d'une double bonne nouvelle. Le spécialiste de la protonthérapie a décroché un nouveau contrat pour un cyclotron avec l’IRE, l'institut de recherche belge pour la médecine nucléaire. L'entreprise a aussi vu les premiers patients se faire examiner par protonthérapie en Belgique via sa technologie utilisée par le service de radiothérapie oncologique à l'UZ Leuven.

Millennium International Management a indiqué avoir accru sa position vendeuse sur EVS  passant de 0,52% du capital à 0,60% à la date du 11 septembre. Le titre du spécialiste des ralentis vidéo a gonflé de 3,16%.

Dans le bas du tableau, Kiadis (-5,86%) a pris le temps de souffler après deux séances en forte hausse.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés