Trois, et bientôt quatre sociétés en Bourse de Bruxelles

TheraVet est la troisième société à entrer en bourse de Bruxelles cette année. ©Tim Dirven

La bourse de Bruxelles a compté avec TheraVet sa troisième nouvelle société cotée. L'opération de l'agri-tech Biotalys se profile à l'horizon.

Et de trois. Avec TheraVet, Euronext Bruxelles a enregistré sa troisième introduction en Bourse cette année. La biotech spécialisée dans les traitements des maladies ostéo-articulaires des animaux de compagnie a levé 7 millions d'euros avec son opération. Mais le titre a chuté fortement dès ses débuts pour terminer sur une baisse de 15,62%. Son prix d'introduction avait été fixé à 9,60 euros.

Avec une capitalisation boursière de 31 millions d'euros, TheraVet s'est placé sur la deuxième marche du podium à Bruxelles, derrière l'entreprise d'épuration d'eau Ekopak qui pesait 201 millions d'euros le jour de sa cotation le 31 mars. Choice, une plateforme de télévision en ligne, avait atteint une capitalisation boursière de 27,1 millions d'euros en février lors de ses premiers pas.

Une quatrième société pourrait bientôt les rejoindre. La société gantoise Biotalys, qui se décrit comme une agri-tech, a annoncé lundi son intention de se faire coter à Bruxelles. Aucun détail sur le montant levé, ni sur la fourchette de prix n'a encore été dévoilé.

"Pas mal d'autres sociétés regardent à une introduction en bourse. Pour la fin de l'année, on s'attend à un peu d'activité."
Benoît van den Hove
Responsable du listing chez Euronext Bruxelles

Benoit van den Hove, responsable du listing chez Euronext Bruxelles, souligne que "pas mal d'autres sociétés regardent à une introduction en bourse. Pour la fin de l'année, on s'attend à un peu d'activité".

À l'automne, le distributeur chimique Azelis pourrait faire son entrée en bourse de Bruxelles selon nos confrères du Tijd. L'agence d'informations financières Bloomberg indique que cette opération valoriserait la société à 5 milliards d'euros. Si celle-ci se confirme, Euronext Bruxelles enregistrerait alors sa plus grande introduction en bourse depuis bpost en 2011.

Fabian De Smet, responsable de la banque d’investissement en Europe chez Berenberg, estime quant à lui que "deux ou trois biotechs pourraient se lancer en bourse de Bruxelles au dernier trimestre de cette année, ou au début de 2022." "On sent un intérêt du côté des sociétés spécialisées dans les sciences de la vie. Quelques sociétés de ce côtés se sont montrées intéressées", ajoute Benoît van den Hove.

Un marché plus difficile

"Les conditions de marché ont conduit à des dossiers d'introduction en bas de la fourchette de prix ou reportés."
Benoît van den Hove
Responsable du listing chez Euronext Bruxelles

Benoît van den Hove constate que le marché est devenu plus difficile. "Les conditions de marché ont conduit à des dossiers d'introduction en bas de la fourchette de prix ou reportés. Le marché reste ouvert, mais moins qu'en début d'année. Les sociétés qui ont du mal à se financer ont particulièrement difficile en cette période, y compris à Bruxelles", indique-t-il. "On constate une fatigue des IPO chez les investisseurs, car il n'y a jamais eu autant d'opérations en Europe. Au premier trimestre, les investisseurs ont reçu des capitaux pour investir. Mais depuis mars, ce n'est plus le cas. Ils doivent vendre des positions existantes pour acheter des IPO. Ils sont devenus plus exigeants" indique Fabian De Smet. Ceci explique notamment pourquoi des sociétés ont plongé depuis leur introduction en bourse, comme Deliveroo, Affluent Medical, Alphawave et Believe.

Bruxelles en retrait

140
Sociétés
Selon Société Générale, 140 sociétés ont levé plus de 10 millions d'euros depuis le début de l'année.

Quelque 140 sociétés ont levé plus de 10 millions d'euros selon Société Générale, contre une vingtaine à la même période en 2020. "En termes de volumes, à Paris, Londres et Francfort, l'année est record" note Fabian De Smet. Mais à Bruxelles, "Ekopak a été la seule opération importante, un contraste important avec Amsterdam, où le marché des introductions en bourse a été porteur et les Spac nombreuses en début d'année" note-t-il. La fin de l'année pourrait cependant changer la donne.

Le résumé

  • TheraVet a signé la troisième introduction en Bourse de Bruxelles cette année.
  • L'agri-tech Biotalys a annoncé son intention de se faire coter à Bruxelles.
  • Le marché est devenu plus difficile, avec des introductions en bourse en bas de la fourchette ou reportées.
  • Ekopak a été la seule opération importante à Bruxelles cette année, un contraste avec les autres places boursières.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés