Umicore torpillée par UBS | Ontex portée par la spéculation (+Briefing)

©Thomson Reuters

Les marchés européens ont ouvert sur une note positive ce jeudi matin grâce aux anticipations d'une baisse des taux aux Etats-Unis. Mais, cela n'a pas suffi pour maintenir la tendance.

• Euronext Bruxelles

Les commentaires de la Réserve fédérale confirmant les anticipations de baisse des taux aux Etats-Unis ont tiré les Bourses européennes vers le haut ce jeudi matin. L'effet positif s'est toutefois dissipé en cours de matinée. 

A Bruxelles, le Bel 20 reculait de 0,32% vers 12h45, tandis que l’indice des valeurs cotées en continu restait stable.

Umicore recule de 3,9% à 25,7 euros. Un broker recommande de vendre l’action et a fixé son objectif de cours à 23 euros. De son côté, AB InBev se contracte de 0,7% alors que son IPO en Asie pourrait se réaliser à un prix dans le bas de la fourchette.

Ontex, en revanche, prend 3% après avoir grimpé de 7% en matinée et cela sans nouvelle apparente. La spéculation autour d’une éventuelle OPA pourrait expliquer ce gain. Galapagos est en tête des hausses (+3,5%).

Hors Bel 20, Acacia Pharma fait l’objet de prises de bénéfice (-9,7%) après son impressionnante remontée de ces derniers jours. Melexis cède 2,5%.

Parmi les hausses, retenons celles de Hamon (+4,2%), d'Euronav (+2,8%) et de Celyad (+2,6%).

• Le briefing actions belges 

>L'IPO d'AB InBev en Asie à bas prix? Selon des agences de presse, le prix définitif de l'introduction à la Bourse de Hong Kong d'une partie des activités d'AB InBev serait fixé dans le bas de la fourchette de départ. Notre article. 

>Umicore : UBS a abaissé sa recommandation à "vendre" contre "conserver" avant. L’objectif de cours est fixé à 23 euros.

>BlackRock Investment Management a réduit sa position vendeuse sur Umicore passant de 0,78% du capital à 0,54% à la date du 8 juillet.

>Ontex : Goldman Sachs a réduit son objectif de cours à 13,2 euros contre 13,6 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

>GBL : HSBC a relevé son objectif de cours à 100 euros contre 96 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Les actionnaires de Tessenderlo réunis en assemblée ont donné leur feu vert pour l’introduction du double droite de vote pour les investisseurs dont les actions sont inscrites au registre de la société pendant au moins deux ans.

>Connor, Clark & Lunn Investment Management a réduit sa position vendeuse sur bpost passant de 0,80% du capital à 0,78% à la date du 8 juillet.

>Suite à un placement privé d’actions, Bone Therapeutics signale que la participation de la SRIW et de sa filiale Sofipôle ont franchi le seuil de participation de 10% dans son capital. A la date du 1er juillet, la participation s’élevait à 10,17%.

>A tenir à l’œil ce jeudi. Etats-Unis. Prix à la consommation en juin (14h30). Inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30). Audition semestrielle de Jerome Powell (Fed) par la Commission bancaire du Sénat (16h).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect