Un bon trimestre pour Bpost, pas pour Ontex (Débriefing actions belges)

Les résultats de bpost ont été remarqués. Le Bel20 a connu beaucoup de volatilité après les élections américaines. ©BELGA

Bpost a bondi après des résultats meilleurs que prévu. Ontex a déçu. Les valeurs biotechnologiques ont été recherchées.

La Bourse de Bruxelles a connu comme l'ensemble des bourses européennes une volatilité importante en raison des incertitudes autour de l'élection présidentielle américaine. Après avoir ouvert en recul, le Bel 20 est repassé en territoire positif. Il a terminé sur une progression de 1,62% à 3.205,12 points.

Les biotechs se sont distinguées ce mercredi, alors que les valeurs pharmaceutiques ont été recherchées après l'absence de vague démocrate au Sénat et à la Chambre des Représentants aux Etats-Unis. Argenx a bondi de 7,21%. Galapagos a pris 5,44%, et UCB 5,22%.

Aperam a pris 7,16%. Le producteur d'acier inoxydable a réalisé un bénéfice brut d'exploitation (ebitda) de 65 millions d'euros au troisième trimestre, un tiers de plus qu'au 2e trimestre. Il a aussi indiqué qu'il arrête ses rachats d'actions.

Umicore a avancé de 1,41%. Morgan Stanley a relevé sa recommandation à "neutre" contre "sous-pondérer" avant. L’objectif de cours passe de 28 euros à 30 euros.

Les valeurs bancaires ont souffert en revanche. ING a perdu 1,07% et KBC 0,73%.

Sur le marché élargi, bpost s'est envolé de 10,02% grâce à des résultats meilleurs que prévu. Le groupe a bouclé la période à fin septembre sur un chiffre d'affaires de 972,9 millions d'euros, en hausse de 10,4% sur un an. Il a dégagé un bénéfice opérationnel (Ebit) de 65,1 millions d'euros (+81,5%) et un Ebit ajusté de 69,5 millions d'euros là où les analystes tablaient sur 44,9 millions  d'euros seulement (consensus). Son bénéfice net a presque triplé à 48,6 millions d'euros.

Ontex a été sanctionné après ses résultats décevants (-3,97%). Le groupe a enregistré des revenus en baisse de 12% à 508 millions au cours du 3e trimestre par rapport à 2019. L’ebitda ajusté suit la même tendance (-7%) à 57,1 millions d’euros.

Ahold Delhaize a reculé de 1,95% malgré le relèvement de sa prévision du bénéfice par action sous-jacent pour 2020 et un nouveau programme de rachats d’actions propres d’un milliard d’euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés