Un nouveau broker à l'achat sur Immobel (débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles a évolué presque exclusivement dans le rouge ce jeudi, à l'instar des autres places européennes. Seules quatre valeurs du Bel 20 ont résisté à la vague de prises de bénéfices.

Après avoir ouvert en légère baisse (-0,22%), le Bel 20 a tenté, en vain, de se maintenir au-dessus des 4.000 points. Mais l'indice phare de la Bourse de Bruxelles s'est progressivement enfoncé dans le rouge au fil de la conférence de presse de Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE). Il a clôturé sur un repli de 0,93% à 3.978,30 points.

Le titre Ageas (0,12% à 51,40 euros) est l'un des rares à avoir terminé en hausse, à côté de Colruyt (+1,20% à 44,88 euros), de Sofina (+0,95% à 213,50 euros) et de Barco (+0,22% à 227 euros). La banque britannique HSBC a relevé son objectif de cours pour Ageas à 50 euros contre 42,40 euros précédemment. Sa recommandation reste toutefois à "conserver".

Hors Bel 20, Immobel a bondi de 7,10% à 72,40 euros. La banque d'investissement allemande Berenberg a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter". Ayant élargi son spectre passant du développement de bureaux en Belgique au résidentiel et multi-usages allant de pair avec une expansion géographique en Allemagne, en France et en Espagne, le profil bénéficiaire d’Immobel s’est nettement amélioré", estiment ses analystes. Leur objectif de cours est fixé à 87 euros.

Augmentation de capital réussie pour Sequana

La biotech Sequana Medical (-11,91% à 6,36 euros) a levé 19 millions d'euros via un placement privé avec livre d'ordre accéléré de plus de 3 millions d'actions nouvelles, au prix de 6 euros par titre. C'est un peu plus que les 18 millions espérés par la société. L'argent récolté lui permettra de financer le développement de son traitement alfapump, une pompe implantable pour le traitement de différentes maladies, dont la rétention d'eau chez les patients atteints de cirrhose du foie. KBC Securities, qui a participé à l'opération, estime que cette augmentation de capital permettra à Sequana Medical de tenir jusqu'au premier semestre 2021.

Le fabricant de métiers à tisser Picanol - dont l'action est suspendue depuis plus d'une semaine - prévoit d'être de nouveau opérationnel au début de la semaine prochaine. Pour mémoire, la société a été victime d'une importante cyberattaque au rançongiciel. Picanol donnera des détails sur l'impact financier lié à cette attaque dans les prochains jours.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés