Une nomination pèse sur Galapagos | IBA se distingue | Target relevé sur Deceuninck (+Briefing)

©REUTERS

Les craintes sanitaires sur le Vieux Continent refroidissent, encore une fois, les marchés européens qui évoluent en baisse ce jeudi midi. Wall Street est attendue sur une note indécise.

La plupart des bourses européennes sont en repli jeudi midi, la crainte que le rétablissement de restrictions sanitaires vienne freiner le rythme de la reprise économique incitant les investisseurs à la prudence.

Wall Street devrait ouvrir inchangée à la lecture des futures sur indices américains vers 12h40.

À Bruxelles, le Bel 20 reculait de 1,15% vers 12h40, l’indice des valeurs cotées en continu accentuant ses pertes (-1,52%).

Galapagos (-4,3%) est à la traîne au sein du Bel 20. Bart Filius a été nommé directeur opérationnel de la biotech et président du conseil de surveillance. WDP, pour sa part, cède 3,6%. Un groupe aux activités identiques, CTP, a rejoint Euronext Amsterdam. Solvay et AB InBev abandonnent 1,8%.

Toutes les valeurs de l’indice sont dans le rouge à l’exception d'UCB (+0,4%) et d'Elia (+0,3%). Colruyt fait du surplace.

Hors Bel 20, IBA grimpe de 3,7% après de solides résultats et la reprise de la distribution d’un dividende. MDxHealth s’adjuge 0,7% et Hyloris 0,9%.

De son côté, Tessenderlo recule de 4,4% dans la foulée de ses résultats. Advicenne cède 4,6% et Wereldhave Belgium 3,6%.

Le briefing actions belges

UPDATE

>Deceuninck  : ING a relevé son objectif de cours à 3 euros contre 2,60 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

FIN UPDATE

>La position vendeuse de Marshall Wace sur argenx est passée sous le seuil de déclaration de 0,50% du capital le 23 mars contre une position de 0,50% avant.

>Le conseil de surveillance de Galapagos a nommé Bart Filius en tant que président et directeur opérationnel (COO). Onno van de Stolpe reste CEO. Le communiqué.

>IBA a fait mieux que résister à la crise. Le spécialiste de la protonthérapie a dégagé en 2020 un bénéfice de 40,4 millions et a vu son chiffre d'affaires augmenter à 312 millions. Le dividende brut proposé est de 0,2 euro par action. Notre article.

>La trésorerie de Celyad Oncology atteint 17,2 millions d'euros Lors de l’exercice 2020, la biotech a vu ses frais de recherche et développement atteindre 21,5 millions d’euros contre 25,2 millions un an plus tôt. Notre article.

>Picanol ne distribuera pas de dividende. Le spécialiste des métiers à tisser qui intègre les résultats de Tessenderlo, note en 2020 un recul de 1% de son chiffre d'affaires à 2,2 milliards d'euros. L'ebitda ajusté bondit de 29%. Notre article.

>Tessenderlo fait état d'une légère baisse (-0,3%) de son chiffre d'affaires 2020. L'ebitda ajusté passe de près de 123 millions à 132,6 millions d'euros. Notre article.

>iTeos Therapeutics , une biotech belge cotée sur le Nasdaq a publié ses résultats annuels mercredi soir. Le communiqué.

>Ekopak sur Euronext Bruxelles le 31 mars. Ekopak lance son placement privé qui précède son entrée sur Euronext Bruxelles prévue fin mars. La fourchette de prix a été fixée entre 14 euros et 16,75 euros par action. Notre article.

>A tenir à l’œil ce jeudi. Belgique. Confiance des chefs d’entreprise mars 15h. Assemblée de Quest for Growth. Zone euro. Bulletin économique de la BCE 10h.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés