Unifiedpost fait le grand écart pour sa première cotation

Hans Leybaert, le patron d'Unifiedpost, a sonné la cloche marquant le début de la séance boursière d'Euronext Bruxelles ce mardi. ©Kristof Vadino

L'action Unifiedpost a connu des débuts très volatils en Bourse de Bruxelles. En clôture, le titre de la fintech a tout de même fini en forte hausse.

Débuts boursiers mouvementés pour Unifiedpost sur Euronext Bruxelles. L'action de la fintech wallonne a débuté en trombe avant de basculer en territoire négatif pour finalement clôturer en nette hausse.

À l'ouverture de la séance, l'engouement des investisseurs était tel que le cours théorique d'ouverture, à savoir 30 euros, était trop élevé par rapport au prix de l'action fixé pour ceux qui avaient souscrit à la levée de capitaux de l'entreprise, c'est-à-dire 20 euros, ce qui a déclenché les coupe-circuits d'Euronext. Après cette interruption, une première cotation a pu avoir lieu, à un cours de 27,97 euros, ce qui sera aussi le plus haut niveau du jour, représentant une envolée de près de 40% et valorisant l'entreprise à 608 millions d'euros.

"Passer au niveau supérieur"

L'action s'est ensuite progressivement enfoncée, jusqu'à céder quasiment 3% sur le coup de 11h mais au fil du temps, elle a repris de la hauteur pour clôturer sur un bond de 19% à 23,80 euros.

Lors de la petite cérémonie d'ouverture de la séance boursière, Hans Leybaert, le patron d'Unifiedpost, très ému, a rappelé le parcours fait de hauts et de bas de son entreprise avant d'arriver à cette forme de consécration qu'est l'introduction en bourse. A présent, "nous allons passer au niveau supérieur, c'est ce pourquoi nous sommes là", a-t-il assuré. "Nous avons les équipes, nous avons les produits sur lesquels nous travaillons depuis longtemps, et à présent, nous avons l'argent, donc il nous reste à porter Unifiedpost à un niveau encore plus élevé."

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés