Waterland et Baltisse se délestent encore de Fagron

Baltisse, le véhicule financier de Filip Balcaen, se réduit dans Fagron.

En juillet dernier, Waterland et Baltisse avaient vu leur participation dans Fagron passer sous la barre de 20%. Elle s'affiche désormais à moins de 13%, mais avec une nouvelle belle plus-value.

Deuxième opération en à peine un mois sur Fagron pour l'entrepreneur flamand actif dans le textile Filip Balcaen et le groupe de capital-investissement Waterland.

Dans un communiqué, Fagron fait état d'un placement privé opéré par Waterland et Baltisse (le véhicule financier de Filip Balcaen). Les deux sociétés ont vendu 5,21 millions d'actions (7,25%) au prix de 16,2 euros par action. L'acheteur est un institutionnel, dont l'identité n'a pas été révélée.

©DB60194088

La transaction a donc rapporté plus de 84 millions d'euros à Waterland et Baltisse, réunis au sein de Holdco. Quant à la part de capital désormais dans les mains des deux sociétés, elle est de 12,98%.

Les actions cédées ce jour l'ont été au même prix que lors de la précédente opération du mois de juillet. À l'époque Waterland et Baltisse avaient placé plus de 7 millions d'actions leur permettant de récolter plus de 115 millions d'euros et de réduire leur participation à plus de 20%.

Trois ans et deux belles plus-values

Baltisse et Waterland avaient fait leur entrée au capital de Fagron en 2016. Ils avaient alors injecté 220 millions d'euros pour permettre, notamment, le rachat de l'entreprise américaine faillie. Ils avaient déboursé 5,79 euros par action. La vente de ce jour au prix de 16,2 euros l'action représente donc une belle plus-value.

Notons que Marc Coucke est un autre actionnaire important de Fagron (15%). Il est cependant davantage à l'achat qu'à la vente.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés