WH Smith applaudi, douche froide pour Pernod Ricard (débriefing actions européennes)

©Bloomberg

Les résultats de Pernod Ricard ont déçu les investisseurs. Le rachat d'un voyagiste américain par WH Smith a été applaudi à la Bourse de Londres.

Les marchés d'actions européens ont accueilli sans grand enthousiasme l'accord entre l'Union européenne et la Grande-Bretagne sur le Brexit. L'accord annoncé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, doit être soumis ce samedi au Parlement britannique pour approbation. Les investisseurs se sont concentrés sur les nombreux résultats de sociétés.

À Paris, le CAC 40 a légèrement reculé (-0,42%). À Francfort, le DAX a perdu  0,12% et à Londres, le FTSE a gagné 0,20%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a stagné, l'Euro Stoxx 50 de la zone euro a reculé de 0,30% et le Stoxx 600 de 0,10%.

Le secteur immobilier a tiré la tendance en Europe, avec un gain de 0,76%. Il est suivi par le secteur des assurances (+0,60%) et le secteur pharmaceutique (+0,43%).

Le plus net repli de l'indice parisien, et de loin, est pour Pernod Ricard , qui a perdu 4,17% après avoir annoncé un ralentissement de ses ventes au premier trimestre.

Du coté du SBF 120, l'équipementier automobile Faurecia a abandonné 6,52% après avoir fait état d'un recul de son chiffre d'affaires organique, affecté par la fin de plusieurs contrats importants de sièges, la dégradation globale des marchés et les premières retombées sur son activité de la grève chez General Motors.

Dassault Systèmes et CapGemini ont perdu environ 1% après les mauvais chiffres d'IBM.

La plus forte hausse du SBF 120 est pour Iliad , qui s'est envolé de 3,76% sur un relèvement de recommandation de JPMorgan, passé à "surpondérer" sur la valeur.

Au sein du Stoxx 600, WH Smith (+5,84%), a été applaudi pour son rachat du voyagiste américain Marshall Retail. Ericsson  s'est envolé  (+6,18%), après des résultats du troisième trimestre qui  ont battu les attentes du marché. Tele2 a pris 3,81% après l'annonce d'un plan de rachat d'actions de 10 milliards de couronnes suédoises. 

Temenos a signé la plus forte baisse du Stoxx 600 (-15,04%) après la publication de ses résultats du troisième trimestre en deçà des attentes des analystes, qui ont été surpris par cette annonce. Moneysupermarket.com a également subi une douche froide (-10,31%) après avoir indiqué une baisse de ses revenus sur le trimestre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect