Xior bien accueilli après ses résultats

Le taux d'occupation des kots étudiants est resté stable chez Xior.

L'augmentation de capital et les résultats annoncés par Xior ont fait légèrement progresser le titre. Les analystes ont jugé les chiffres en ligne avec les attentes.

Le titre Xior s'est inscrit en légère hausse après l'annonce de ses résultats et une augmentation de capital. Il a pris 0,21% à la clôture des marchés. Les analystes ont jugé les résultats de la SIR (société immobilière réglementée) spécialisée dans les kots étudiants "en ligne avec les attentes". Ils ont surtout retenu les prévisions de la société, meilleures qu'attendu. "Les prévisions semblent légèrement meilleures que nos calculs actuels, en incluant la dilution provoquée par les nouvelles actions. Xior a indiqué un bénéfice par action de 1,80 euro (+ 6% sur un an) pour 2021, et un dividende de 1,44 euro par action (+ 6% sur un an) soit un ratio de distribution de dividende de 80,0%", indique Francesca Ferragina, analyste chez ING. Elle a maintenu son conseil à "conserver" sur l'action.

Chez KBC Securities, l'analyste Wido Jongman a noté la résistance des locations de kots malgré la pandémie de Covid-19. "Le taux d'occupation reste stable à 98%, ce qui montre que Xior résiste bien  à la crise du Covid-19", a-t-il commenté. Il a réitéré sa recommandation à "acheter" sur le titre.

"Un impact plus sévère du Covid-19 est observé sur ses locations à Barcelone."
Inna Maslova
Analyste chez Degroof Petercam

Chez Degroof Petercam, l'analyste Inna Maslova a conservé sa recommandation à "conserver" sur le titre. Elle note que Xior a indiqué "que le lent déploiement des vaccins et les restrictions pourraient avoir un impact important sur les locations d'été, une saison qui touche particulièrement la péninsule Ibérique". "Un impact plus sévère du Covid-19 est observé sur ses locations à Barcelone", souligne l'analyste. Mais Wido Jongman ne partage pas cet avis. "Nous estimons qu'il y a un impact limité du coronavirus sur les marchés des Pays-Bas, de la Belgique et de l'Espagne", indique l'analyste de KBC Securities.

"La crainte sur le marché d'une éventuelle baisse du taux d'occupation due à une diminution du nombre d'étudiants étrangers n'est pas fondée à notre avis."
Wido Jongman
Analyste chez KBC Securities

Opportunité?

Si les analystes d'ING et Degroof Petercam se montrent prudentes, l'analyste de KBC Securities se montre plus positif. Il voit du potentiel de hausse pour l'action Xior. "Xior ne s'est toujours pas remis du déclin qui a suivi le déclenchement de la crise du coronavirus. La crainte sur le marché d'une éventuelle baisse du taux d'occupation due à une diminution du nombre d'étudiants étrangers n'est pas fondée à notre avis", indique-t-il. "Nous avons étudié les trois principaux moteurs de la demande de kots", poursuit-il. "Le premier est le pourcentage de la population ayant fait des études supérieures. Nous nous attendons à ce que ce pourcentage augmente. Le deuxième facteur est la démographie (le nombre de personnes dans la catégorie d'âge de 18 à 24 ans) et le coronavirus n'a aucun impact ici. Le troisième est la mobilité des étudiants internationaux", ajoute-t-il.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés