ArcelorMittal offre à nouveau un dividende... trop faible?

©BELGA

ArcelorMittal se replie en Bourse malgré des résultats annuels robustes. Pourquoi?

Le géant mondial de la sidérurgie ArcelorMittal a publié des résultats annuels robustes, à la faveur de conditions propices sur ses marchés, l'incitant à offrir de nouveau un dividende à ses actionnaires, une première depuis trois ans.

Son bénéfice net s'est établi à 4,6 milliards de dollars l'an dernier, contre 1,8 milliard en 2016, soit un résultat multiplié par 2,5. Cette performance s'explique notamment par la croissance de ses résultats opérationnels, dopés par la hausse de la demande d'acier et de minerai de fer et l'amélioration de leurs prix, mais aussi par un impact des taux de change et un impact fiscal moins élevés qu'en 2016, selon un communiqué du groupe.

Son chiffre d'affaires total l'an dernier a bondi de près de 21%, pour atteindre quelque 68,7 milliards de dollars. Ses expéditions d'acier ont progressé de 1,6%, à 85,2 millions de tonnes, tandis que ses expéditions de minerai de fer au prix du marché ont grimpé de 6,1% sur l'année, totalisant 35,7 millions de tonnes.

Au quatrième trimestre, son bénéfice net s'est fixé à 1 milliard de dollars, contre 403 millions un an plus tôt, pour des ventes de 17,6 milliards de dollars (+25% sur un an).

"La combinaison de l'amélioration des facteurs fondamentaux du marché et de la concrétisation de nos objectifs stratégiques a contribué au succès de l'année écoulée", a commenté le PDG du groupe, Lakshmi Mittal, cité dans le communiqué.

Le retour du dividende!

Pour la première fois depuis 2015, le groupe a décidé de rémunérer ses actionnaires avec un dividende au titre de l'exercice écoulé, à hauteur de 0,10 euro par action.

ArcelorMittal a promis d'augmenter ce dividende à l'avenir, une fois que son objectif de réduire sa dette nette à au moins 6 milliards de dollars sera atteint. Fin décembre, sa dette nette se situait à 10,1 milliards de dollars, contre 12 milliards de dollars fin septembre.

Mais en Bourse...

ArcelorMittal se replie en Bourse malgré des résultats annuels robustes, à la faveur de conditions propices sur ses marchés, l'incitant à offrir de nouveau un dividende à ses actionnaires, une première depuis trois ans. Mais selon plusieurs analystes, le montant de ce dernier, à hauteur de 0,10 euro par action, décevait les investisseurs.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content