Avis de brokers pour Proximus, AB InBev, Deceuninck et Lotus (+Briefing)

©REUTERS

La Bourse de Bruxelles a profité de la tendance positive en Europe ce lundi. Le CEO de bpost a tenté de rassurer les investisseurs en évoquant une distribution tous les deux ou trois jours.

• La tendance 

Démarrant la semaine sur une note légère, l’indice phare de la Bourse de Bruxelles a amplifié ses gains en matinée avant de se stabiliser sous le seuil de 3.800 points. Le Bel 20 a clôturé sur une progression de 0,51% à 3.787,71 points. Seule une valeur de l’indice a terminé dans le rouge: ING a reculé de 0,19% à 11,67 euros.

L’action bpost a de son côté gagné 2,62% à 13,69 euros, clôturant en tête du Bel 20. Les investisseurs ont visiblement bien accueilli les propos de son patron Koen Van Gerven, qui cherche à faire des économies. "Couper dans les coûts avec le modèle actuel devient insupportable", a-t-il déclaré au journal Le Soir. "Si on peut regrouper des volumes en distribuant les lettres tous les deux ou trois jours plutôt que tous les jours, le nombre de boîtes aux lettres dans lesquelles un facteur dépose du courrier augmentera et on pourra retrouver les 70%".

Proximus (+1,18% à 20,61 euros) a profité des commentaires positifs d’un broker. La société de bourse australienne Macquarie a relevé sa recommandation à "surperformer" contre "neutre" auparavant. L'analyste Guy Peddy voit une opportunité dans le déploiement du réseau 5G pour l’Internet ultra-rapide. "La 5G dispersera le secteur à long terme, car tous les opérateurs ne pourront pas continuer à faire les investissements nécessaires. Nous pensons que la taille est importante et, à cet égard, Proximus a l'avantage d'une offre supérieure", explique-t-il dans une note publiée ce lundi. L’objectif de cours passe toutefois de 26 euros à 24,50 euros.

Sur le marché élargi, Global Graphics (+5,71% à 3,70 euros) et Deceuninck (+3,66% à 2,27 euros) ont signé les plus fortes hausses de la séance. Le producteur de PVC pour les fenêtres et les portes a dévoilé vendredi soir des résultats semestriels moins faibles qu’attendu. Degroof Petercam a tout de même réduit son objectif de cours à 2,7 euros.

Lotus Bakeries a par contre décroché de 4,91% à 2.520 euros. Le groupe alimentaire a publié des chiffres semestriel en deçà des prévisions de certains analystes. "Le groupe a enregistré une croissance solide, mais avec REBIT et REBITDA légèrement en retard sur la croissance des ventes", a souligné Fernand de Boer, de Degroof Petercam.

->Suivez les marchés en temps réel.

• Le briefing actions

>Bpost veut mettre fin à la distribution quotidienne du courrier. Koen Van Gerven, le CEO de bpost, veut miser sur des distributions à J+2 et J+3 afin d'augmenter la densité des tournées. Notre article.

>Proximus : Macquarie a relevé sa recommandation à "surperformer" contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe toutefois de 26 euros à 24,50 euros.

>AB InBev : Macquarie a relevé son objectif de cours à 96 euros contre 93,64 euros avant. La recommandation reste à "surperformer".

>Xior , une SIR spécialisée dans les logements pour étudiants, a dégagé un résultat EPRA par action en hausse de 39% à 0,64 euro au premier semestre. Elle a confirmé ses objectifs pour 2018: un résultat EPRA minimum de 1,43 euro par action et un dividende brut de 1,20 euro. Notre article

>Le producteur de PVC pour les fenêtres et les portes Deceuninck fait état d'un résultat net en diminution à 7,5 millions d'euros. L'impact de la crise turque n'y est pas pour rien, les taux de change négatifs (-10,1%) ayant amputé la croissance organique du groupe. Notre article

>Deceuninck: Degroof Petercam a réduit son objectif de cours à 2,7 euros contre 3,1 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Le chiffre d'affaires de Lotus Bakeries a grimpé de 5% à 267,5 millions d'euros au cours du premier semestre, soutenu à la fois par la division biscuit et la division pâte à tartiner. Notre article

->Lotus Bakeries: KBC a abaissé sa recommandation à "conserver" contre "accumuler" avant. L'objectif de cours passe toutefois de 2.600 euros à 2.700 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés