Biocartis grimpe, Solvay souffre (+Briefing)

©REUTERS

Les marchés actions en Europe se cherchent une tendance sur fond de craintes d'aggravation des tensions commerciales et de difficultés accrues pour certains pays émergents.

• La tendance

Les places boursières européennes reculent sur un large front ce jeudi midi dans un climat qui reste dominé par les tensions commerciales et la fragilité de certaines devises.

L’euro se contracte légèrement face au dollar à 1,1621

A Bruxelles, la Bourse a tenté, mais en vain, une reprise. Son indice Bel 20 qui a évolué dans une marge plutôt étroite de 16 points, a clôturé en baisse de 0,53% à 3.651,88 points.

Parmi les quelques valeurs à avoir réussi à évoluer contre la tendance, Telenet a gagné 2,29% à 47,4 euros et bpost de 0,52% à 13,45 euros. Du côté des valeurs orientées à la baisse, les biotechs ont signé les moins belles prestations. Argenx a perdu 2,6% à 78,8 euros et Galapagos 3,57% à 80,5 euros.

Hormis une petite poignée d’entre elles comme Biocartis (+ 4,15% à 12,04 euros) et Asit Biotech (+ 2,11% à 82,4 euros), les valeurs biotech ont aussi été les moins bien loties en dehors du bel 20. Genkyotex (-6,6% à 1,5 euro) et Celyad (-2,92% à 24,64 euros) par exemple comptent parmi les plus forts reculs.

Aedifica a progressé de 2,1% à 82,4 euros. Fort de résultats annuels au beau fixe, la société immobilière réglementée (SIR) souhaite prendre pied dans un quatrième pays. Pour ce faire, elle compte prochainement augmenter son capital de 300 millions d’euros. Ce sera la quatrième fois depuis 2014 qu’Aedifica émettra de nouvelles actions.
Aedifica a aussi indiqué être en mesure de réaliser un bénéfice par action ajusté de 3,45 euros lors de son exercice 2018-19, en progrès de 6,2% sur celui de l’exercice écoulé..

Econocom a aussi communiqué sur l’évolution de ses affaires au premier semestre. Ce groupe a confirmé une contraction (-41% à 34,2 millions d’euros) de son ebitda ajusté entre janvier et juin. Dans le même temps, sa dette nette a bondi de 93% pour atteindre 395 millions d’euros. L’action qui avait largement anticipé ces nouvelles ces dernières semaines, est montée de 0,34% à 2,944 euros.

Du côté des "penny stocks"

Au rayon des "penny stocks", ces actions qui cotent sous 1 euro, Hamon qui avait bondi de 9,4% mercredi, a encore pris 0,22% à 0,47 euro. Le groupe industriel Hamon a fait part d’une hausse de 65% de son niveau des commandes ces six derniers mois à 203 millions d’euros.

KKO International a cédé 0,48% à 0,41 euro. L’entreprise active dans la production innovante de cacao, va transférer, en date du 22 août 2018, son siège social à Paris suite à l’autorisation de l’Assemblée Générale extraordinaire du 18 mai. La double cotation Paris/Bruxelles sera maintenue.

.

• Le briefing actions

>AB InBev : Goldman Sachs a réduit son objectif de cours à 110 euros contre 116 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Telenet : Kempen a réduit son objectif de cours à 59 euros contre 65 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>ING : Société Générale a réduit son objectif de cours à 13,5 euros contre 16 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Ontex : Goldman Sachs a réduit son objectif de cours à 18 euros contre 20 euros avant. La recommandation reste à "vendre".

>Coltrane Asset Management a réduit sa position vendeuse sur Ontex passant de 1,20% du capital à 0,81% à la date du 4 septembre.

>Argenx signale que le premier patient de l’essai clinique de phase III pour l’utilisation de l’efgartigimod (ARGX-113) dans le traitement de la myasthénie grave a reçu sa première dose. Le communiqué

>Aedifica envisage une augmentation de capital record en 2019. Fort de résultats annuels au beau fixe, Aedifica souhaite prendre pied dans un quatrième pays. Et devenir un ‘pure-player’ sur le segment de l’immobilier de santé. Notre article

>Aedifica:
*KBC a relevé sa recommandation à "accumuler" contre "conserver" avant. L'objectif de cours passe de 83 euros à 87 euros.
*Kepler Cheuvreux a relevé sa recommandation à "conserver" contre "réduire" avant. L'objectif de cours passe de 72 euros à 81 euros.

>Les résultats semestriels publiés ce mercredi soir par Econocom confirment les sombres estimations avancées en juillet dernier. Pour rappel, le spécialiste franco-belge de l'IT avait envoyé un sérieux avertissement sur ses résultats, ce qui lui a valu la plus forte chute de son cours (-32,16%) depuis son introduction en Bourse. Notre article.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Econocom  passant de 1,27% du capital à 1,17% à la date du 4 septembre.

>De bon augure pour le wallon Hamon qui est en pleine restructuration, ses commandes ont augmenté de 65% entre le premier semestre 2017 et le premier semestre 2018. Notre article

>Asit Biotech : Bryan Garnier a entamé le suivi de la valeur avec un objectif de cours de 5,7 euros.

>Kiadis renforce sa direction avec la nomination d’un responsable des ressources humaines et d’un secrétaire général. Le communiqué

>FNG : Kepler Cheuvreux a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 29 euros.

>Le conseil d'administration de Eckert & Ziegler BEBIG SA (BEBIG) et le conseil d'administration de Eckert & Ziegler Strahlen- und Medizintechnik AG (EZAG) examinent actuellement l'opportunité de proposer à leurs actionnaires la fusion des deux sociétés. Le communiqué

>Care Property Invest a publié ses résultats semestriels. Le communiqué

>A tenir à l’œil ce jeudi. Belgique. Résultats après Bourse de Brederode, Exmar, Home Invest, Sofina et ThromboGenics. USA. Emploi dans le secteur privé août à 14h15. Indicateur ISM des services août à 16h.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content