Bpost au plancher, Colruyt au sommet

©BELGA

Comme l’ensemble des places financières dans le monde, la Bourse de Bruxelles a reviré dans le rouge.

Après avoir regagné du terrain la veille (+ 1,1%), la Bourse de Bruxelles est repartie à la baisse ce mardi. Son indice Bel 20 s’est replié de 1,24% pour s’inscrire en clôture à 3.482,91 points.

Les interrogations concernant la question de l’évolution de l’économie aux Etats-Unis comptent parmi les principaux éléments qui incitent les investisseurs à la retenue sur l’ensemble des marchés financiers dans le monde. Et donc à réaliser au plus vite la moindre des plus-values. Ces interrogations prennent de plus en plus d’ampleur au fil des semaines, alors que l’écart (spread) entre les taux obligataires longs et courts américains continue à se réduire. Il n’est plus à ce jour que de 0,13%!

La nouvelle chute de l’action bpost dans un volume fort nourri est un autre élément qui a pesé sur l’évolution de l’indice. L’action a effacé 22,77% de sa valeur et clôturé à un nouveau plus bas depuis son introduction à la cote le 20 juin 2013 à 8,75 euros. Plus de 4,48 millions d’actions ont changé de mains. Il s’agit du 2e plus gros volume d’échanges pour cette valeur sur une seule séance depuis son IPO.

Fort probablement que cette chute ne s’arrêtera pas là. Ce qui permet de le penser, c’est le détachement ce jeudi de son coupon-dividende d’un montant brut de 1,06 euro (0,7420 euro), qui sera payé à partir du 10 décembre. D’ordinaire, le détachement d’un dividende fait baisser le cours d’une action.

Parmi les motifs pouvant justifier la déprime de bpost en Bourse, il y a le sentiment que ses bénéfices reculeront l’an prochain suite aux prévisions annoncées par le groupe dans la soirée de lundi. Ce qui ne lui permettrait plus de verser un dividende d’un montant comparable à celui qu’il versera pour l’actuel exercice.

Parmi les autres faits saillants de la séance, citons la nouvelle progression de Colruyt . En ayant gagné 2,37% à 57,88 euros, cette action établit un nouveau record historique. À ce niveau de cours, Colruyt se traite en Bourse à 22,2 fois les résultats nets attendus pour son exercice 2018-19.

En dehors du Bel 20, Econocom a cédé 1,33% à 3,126 euros. Le groupe spécialisé dans les services digitaux aux entreprises a acquis la semaine dernière 130.343 de ses actions en Bourse. Il détient désormais 5,65% de ses actions existantes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content