Publicité
Publicité

Celyad et Melexis victimes de la spéculation (+Briefing actions)

©Bloomberg

La tendance est restée négative ce vendredi sur les principales places européennes. Les bons chiffres de l'emploi américain n'ont pas permis de changer la donne.

• La tendance

Les principaux indices européens ont clôturé dans le rouge vif ce vendredi, dans un contexte de forte appréciation des rendements obligataires, malgré un recul de l’euro  après la publication de chiffres meilleurs que prévu sur l’emploi américain.

A Bruxelles, le Bel 20  a reculé de 1,22% à 4.053,59 points, dans le sillage des autres marchés européens, vendredi.

Publicité

Après avoir déjà perdu 5,62% jeudi, Celyad  a encore abandonné 2,84% vendredi, à 34,90 euros. Jeudi, la biotech avait publié un communiqué faisant notamment le point sur son traitement vedette CYAD-01. Il y confirme aussi sa renonciation au produit C-Cure. Selon la direction, il n’y a là rien de bien neuf. Mais le marché ne semble pas bien digérer cette mise à jour.

On se rappellera qu’en novembre dernier, lors du salon "Finance Avenue" organisé par L’Echo, le patron de Celyad, Christian Homsy, s’était prononcé en ces termes sur les fluctuations boursières parfois importantes de l’action de la biotech: "Investir en Bourse dans une société biotechnologique en phase de recherche telle que la nôtre doit être considéré comme une ouverture au public du capital à risque. Après avoir investi, il faut laisser l’argent dormir jusqu’à ce que le résultat soit là. En cas de succès, le rendement peut être de 1.000% mais il y a aussi le risque de tout perdre. Il faut donc investir en connaissance de cause, en ayant conscience des risques attachés à l’entreprise. Il n’y a donc pas d’intérêt à spéculer sur des fluctuations boursières de l’ordre de 10, 15 ou 20%." On ne spéculera donc pas davantage sur les raisons de la baisse de Celyad de vendredi.

WDP  a gagné 1,71% à 101,20 euros. La SIR (société immobilière réglementée) a publié des résultats meilleurs que prévu et se montre plus ambitieuse qu’auparavant pour l’avenir. KBC Securities a relevé son objectif de cours à 95 euros, contre 92 euros auparavant. Sa recommandation reste de "conserver" l’action.

Melexis  a perdu 2,91% à 83,35 euros. La société publiera ses résultats annuels mercredi prochain, ce qui alimente la spéculation. Dans une note publiée vendredi, KBC Securities réitère sa confiance à l’égard du groupe spécialisé dans les semi-conducteurs destinés aux équipementiers automobiles. Le courtier relève néanmoins que la baisse du dollar pourrait affecter les résultats de Melexis à court terme, parce que 55% de ses revenus sont libellés en dollar. Mais comme 45% des dépenses se font aussi dans cette devise, l’impact à plus long terme serait limité.

• Le briefing actions

UPDATE

Publicité

>Umicore: Investec a relevé sa recommandation à "conserver" contre "vendre" avant. L'objectif de cours passe de 21,15 euros à 42 euros.

>WDP: Degroof Petercam a relevé son objectif de cours à 96 euros contre 93 euros avant. La recommandation reste à "conserver".


>Bpost : SocGen a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 31,50 euros.

>ING : Kepler Cheuvreux a relevé son objectif de cours à 17,20 euros contre 16,50 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Engie : Bryan Garnier a réduit son objectif de cours à 16 euros contre 16,5 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>La SIR WDP confirme un dividende de 4,5 euros pour 2017. Pour l'exercice en cours, elle table sur un coupon brut de 4,8 euros. Notre article.

>Consonance CapMan a franchi, à la baisse, le seuil des 3% dans le capital d’Ablynx à la date du 29 janvier.

>Le groupe Cobelfret a accru sa participation dans Euronav passant de 5,15% en novembre dernier à 10% à la date du 31 janvier.

>Ascencio cote ex-dividende de 3,30 euros brut.

>A tenir à l’œil ce vendredi.

USA. Chômage janvier 14h30, confiance des consommateurs janvier 16h, commandes de l’industrie décembre à 16h. Résultats. Chevron, ExxonMobil et Merck & Co.

 

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.