Coup de frein sur des marchés en panne de croissance

©AFP

Les Bourses européennes ont marqué une pause ce mercredi, après la progression de la veille, en l'absence d'éléments susceptibles de stimuler le marché. A Bruxelles, Tessenderlo et Rosier ont profité de la vague de consolidation dans le secteur de l'engrais pour se distinguer d'un marché baissier. L'ouverture négative de Wall Street n'a pas amélioré l'humeur des investisseurs sur les Bourses européennes.

La prudence mêlée d'hésitation a été de mise ce mercredi alors que la progression de la veille s'est déroulée sans base réellement solide. L'absence de statistiques macroéconomiques importantes tant en Europe qu'aux Etats-Unis a incité les opérateurs à rester sur leurs gardes.

Seule l'adjudication réussie d'obligations allemandes a créé un peu d'animation en permettant de rassurer les investisseurs et s'est traduite par une remontée des indices boursiers mais sur une courte durée. "Le marché est très creux et la tendance reste incertaine dans des volumes très faibles", indiquent les analystes de CM-CIC Securities.

Les investisseurs se sont concentrés sur l’actualité des entreprises. Le secteur minier a été animé par l’annonce de l’OPA hostile lancée par BHP Billiton sur le canadien Potash. L’opération est valorisée à 31 milliards d’euros. L’annonce a eu pour effet de soutenir par ricochet le cours de certaines valeurs, notamment Tessenderlo qui a gagné 2,72% à 23,41 euros à la Bourse de Bruxelles tout comme Rosier qui a gagné 4,40% à 281,88 euros au fixing de l'après-midi. Tessenderlo discute actuellement de la vente ou d'un partenariat relatif à ses activités de sulfate de potassium, un ingrédient entrant dans la composition de l'engrais. La Bourse de Bruxelles a fini la séance sur une note négative: le Bel 20 a reculé de 0,23% à 2512,61 points. Les hausses de Ackermans & van Haaren (+0,98% à 54,75 euros), KBC (+0,94% à 33,96 euros) et des sicafis Cofinimmo (+0,70% à 94,02 euros) et Befimmo (+0,58% à 56,95 euros) n'ont pas permis à l'indice bruxellois de se maintenir dans le vert. Dexia a chuté de 2,03% à 3,47 euros, Ageas de 1,15% à 2,06 euros. Umicore a cédé 0,99% à 28,47 euros malgré le relèvement de l’objectif de cours d’ING de 28,50 à 31 euros. Delhaize a cédé 0,19% à 53,02 euros. La Banque Degroof a abaissé son objectif de cours sur la valeur à 69 euros contre 81 euros auparavant.

EVS a accusé une des plus fortes baisses des valeurs de la Bourse de Bruxelles avec un recul de 3,34% à 37,31 euros. ING a réduit son objectif de cours de 50 à 40,70 euros et sa recommandation de "acheter" à "conserver". La banque souligne les pressions sur les marges et l’incertitude entourant le succès des nouveaux produits. ING a aussi réduit ses attentes de bénéfices pour 2010 et 2011 de respectivement 16 et 9%.En revanche Sipef s'est distingué avec une hausse de 4,08% à 49,99 euros. KBC Securities a relevé son objectif de cours sur l’exploitant de plantations tropicales à 55 euros contre 41 euros auparavant.

Les autres places boursières européennes se sont aussi enfoncées dans le rouge: Londres a perdu 0,66%, Amsterdam 0,24%, Paris 0,41% et Francfort 0,32%. L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a abandonné 0,34%, pénalisé par la chute de 1,3% des pétrolières (-0,9%) pèsent aussi sur la tendance. Les stocks de pétrole brut ont diminué au cours de la semaine passée aux Etats-Unis, mais un peu moins qu'attendu, tandis que ceux d'essence se sont stabilisés.Le pétrole brut américain WTI chutait de 1,56% à 74,59 dollars le baril à la clôture des marchés européens.

Sur le marché des changes, l'euro est reparti à la baisse face au dollar avec un recul de 0,08% à 1,2875 dollar, à la clôture des Bourses européennes. Les investisseurs restent frileux au risque et privilégient toujours les placements considérés comme plus sûrs. L’Allemagne a émis aujourd'hui 5 milliards d’euros d’obligations à 10 ans, à un taux historiquement bas de 2,37%. La demande a dépassé l’offre, signe que les investisseurs sont toujours en quête d’actifs sûrs, face aux perspectives économiques incertaines. Les emprunts d’état de la zone euro se sont détendus. Le rendement des obligations allemandes à 30 ans est tombé pour la première fois en-dessous de 3%, à 2,957%, un plus bas historique. Le rendement de l’OLO belge à 10 ans est à nouveau passé sous le seuil de 3%, touchant un nouveau plus bas historique à 2,979%.

AGENDA

USA
Les stocks de pétrole brut ont reculé de 800.000 barils à 354,2 millions de barils, lors de la semaine achevée le 13 août, soit un peu moins que les prévisions des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires d'une baisse de 1,3 million de barils.
Les stocks d'essence sont restés inchangés à 223,3 millions de barils, alors que les analystes tablaient sur un recul de 500.000 barils.
Le niveau de ces stocks est très surveillé en période estivale, marquée par d'importants déplacements en voiture.


GRANDE - BRETAGNE
Les membres du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BoE) ont voté à 8 voix contre 1 en faveur du statu quo sur les taux d'intérêt lors de leur réunion d'août, l'un d'eux étant favorable à une hausse, selon les minutes de cette réunion publiées mercredi.

GRECE
La balance grecque des transactions courantes a enregistré un déficit de 1,942 milliard d'euros en juin dernier contre un déficit de 2,309 milliards un an plus tôt, a indiqué mercredi la Banque de Grèce (BdG). Ce résultat tient principalement à la limitation du déficit commercial et en second lieu à la hausse de l'excédent de la balance des services et à la baisse du déficit de la balance des transferts courants", a indiqué un communiqué de BdG.
Pour le premier semestre, le déficit des comptes courants s'est élevé à 14,524 milliards contre 14,492 milliards pour le premier semestre 2009, soit une hausse de 0,2%, a précisé le texte.

VALEURS :

UMICORE
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 31 euros contre 28,50 euros avant.

DEXIA
Dexia et Ethias ont subi l'an dernier une forte perte de parts de marché, sur le marché belge de l'assurance. C'est ce qui ressort de chiffres de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA). La part de marché de Dexia Insurance Belgium (DIB) a reculé en 2009 de 8,4% à 5,04%. La part d'Ethias a diminué à 8,96%.

DELHAIZE
La Banque Degroof a abaissé son objectif de cours sur la valeur à 69 euros contre 81 euros avant. L'avis reste à "acheter".

SIPEF
KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 55 euros contre 41 euros avant.

ASCENCIO
A l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, la Sicafi Ascencio a indiqué qu'elle estimait pouvoir distribuer un dividende du même ordre que celui versé lors de l'exercice précédent.
La sicafi Ascencio vu ses revenus locatifs pour l’ensemble des trois premiers trimestres de 2010 s’élèvent à 13,81 millions d’euros, stables par rapport aux revenus locatifs au 30 juin 2009. Pour le seul troisième trimestre, les revenus locatifs s’élèvent à 4,87 millions, en augmentation par rapport au même trimestre de l’année passée (4,68 millions d’euros). Le résultat net courant atteint 7,35 millions pour l’ensemble des trois premiers trimestres, en léger retrait par rapport au résultat net courant enregistré à la fin du troisième trimestre de 2009 (7,85 millions d’euros).
Le résultat net pour l’ensemble des trois premiers trimestres de 2010 s’élève à 4,76 millions contre 1,77 millions pour la même période lors de l’exercice 2009. La variation de la juste valeur du portefeuille immobilier depuis le début de l’exercice s’établit à -0,15 million.
Le conseil d’administration d'Ascencio a confirmé envisager la réalisation d’une offre en souscription publique d’actions nouvelles dans le cadre d’une augmentation de capital en espèces de l’ordre de 40 millions d’euros et ce dans le cadre du capital autorisé, avec droit de préférence.

EVS
ING a réduit son objectif de cours à 40,70 euros contre 50 euros avant. L’avis passe à " conserver " contre " acheter " avant.

AVH/CFE
La société de Zwijndrecht Dredging International, membre du groupe DEME (filiale à parts égales d’AvH et de CFE), s'est vu confier un contrat portant sur l'exécution de dragages d'approfondissement et optionnellement d'entretien dans le port Soyo GNL en Angola, annonce-t-elle mardi dans un communiqué. Les travaux seront exécutés par DEME en association et auront une valeur totale de quelque 155 millions d'euros. Ceux-ci débuteront en 2010 et devraient s'achever pour mi-2011.

QFG
La pricaf détient 30.000 actions Vestas qui lâche quelque 20% en Bourse après l'annonce d'un nouveau profit warning.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés