Coup de mou pour les valeurs technologiques

©AFP

La Bourse de New York a nettement reculé mercredi, rattrapée en cours de séance par la crainte d’une escalade des tensions en Ukraine et la faiblesse de certaines valeurs technologiques.

A la clôture, le Dow Jones cède 0,60 % à 16.268,99 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,43 % à 4.173,58 points. L’indice élargi S&P 500 a perdu pour sa part 0,70 % à 1.852,56 points.

Après avoir débuté la séance dans le vert, la tendance s’est renversée après une intervention du président Barack Obama suggérant qu’il pourrait être plus sévère dans les sanctions contre la Russie.

Les débuts de King Digital Entertainment, l’éditeur britannique du populaire jeu vidéo Candy Crush, à Wall Street ont été très difficiles. Celui-ci a chuté de 15,56 % pour son premier jour de cotation. On notera aussi le recul de 6,94 % de Facebook. L’annonce, mardi, par le réseau social de l’achat d’Oculus VR, un spécialiste de la réalité virtuelle pour 2 milliards de dollars, a laissé plus d’un investisseur de marbre. Zynga, spécialisé dans le développement de jeux pour smartphones et tablettes, a lâché pour sa part 4,1 %.

En revanche, de nombreuses valeurs pharmaceutiques ont figuré parmi les plus fortes hausses du jour à la suite d'un projet de loi présenté mardi soir par les Républicains à la Chambre des Représentants. Celui-ci vise à éviter une baisse du revenu des médecins participant au programme Medicare pour les
personnes agées et les handicapés. Les médecins sont menacés d'une baisse de 24 % de leur revenu à partir du 1er avril dans le cadre d'une mesure visant à limiter les dépenses publiques.

Tenet Healthcare a ainsi pris 5,22 %, Quest Diagnostics 5,55 % et Laboratory Corp. of America 4,15 %.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés