Publicité

Délits d'initié à Wall Street?

Les autorités fédérales américaines intensifient leurs investigations sur d'éventuels délits d'initié à Wall Street et ont envoyé plus d'une dizaine d'assignations à comparaître à des fonds spéculatifs et à d'autres firmes financières au cours des deux dernières semaines.

Les assignations visant de grands noms ont débuté le 22 novembre, le jour même où le FBI (Federal Bureau of Investigation) procédait à des perquisitions chez des fonds spéculatifs de trois Etats. Le département de la Justice s'est abstenu de tout commentaire. Mais d'après des eprsonnes proches du dossier, les autorités fédérales américaines intensifient leurs investigations sur d'éventuels délits d'initié à Wall Street.

Les premières assignations ont été envoyées à quelques firmes dont le personnel avait travaillé avec John Kinnucan, un analyste indépendant et ancien gérant de fonds spéculatifs (hedge funds).

Des agents du FBI avaient contacté Kinnucan pour qu'il enregistre des conversations avec des clients mais il avait refusé et les avait au contraire prévenus des intentions du FBI.

Kinnucan, lui-même assigné et soupçonné d'avoir livré des informations confidentielles sur des sociétés technologiques, a jusqu'au 13 décembre pour communiquer au FBI deux années de documents professionnels.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés