Dublin sauvée, l'idée rassure les marchés

Brian Lenihan, ministre des finances irlandais, au sortir de la réunion Ecofin de ce mercredi.

Quelque peu soulagés par la perspective d'un plan d'aide indirecte à l'Irlande, les marchés européens ont repris un peu de hauteur ce mercredi. A Bruxelles, les investisseurs ont sanctionné le titre Devgen pour son avertissement sur résultats.

Au lendemain de leur plus forte contre-performance sur trois mois, les marchés européens ont redressé la tête ce mercredi. La réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles a finalement permis aux opérateurs de reprendre leur souffle. Les ministres des Finances de la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) se sont en effet dits prêts à voler au secours du secteur bancaire irlandais, si nécessaire. Actant le principe d'une aide à Dublin, par secteur interposé. Même si le déclenchement et les modalités du programme de soutien n'ont pas encore été décidés. Dublin s'est une fois de plus refusée à demander, dans les formes, le soutien de ses pairs.

Néanmoins, la comptabilité de banques irlandaises sera passé au crible dès ce jeudi pour déterminer si l'Irlande doit recourir au fonds de 750 milliards d'euros pour colmater les brèches du secteur. "L'Irlande tiendra bon seule, autant que faire se peut, et cela va amener une volatilité significative" a précisé Nick Firoozye, head of interest rate strategy pour Nomura.

Profitant de cette accalmie, l'indice DJ Stoxx 600 a pris 0,50 % à 267,31 points. Les valeurs liées aux soins de santé ont longtemps mené les hausses sectorielles en Europe, en atteste le pourcent capitalisé par l'indice StOXX 600 de référence. A l'origine de ce mouvement, le bond de 8,53 % à 40,86 euros du titre Actelion. La firme biopharmaceutique suisse serait une cible de rachat par l'américain Amgen, le leader mondial de la biotechnologie.

À Paris, le CAC 40  a gagné 0,79 % à 3.792,35 points. À Amsterdam, l'AEX s'est apprécié de 0,68 % à 341,50 points. À Francfort, le Dax a progressé de 0,55 % à 6.700,07 points. À Londres, le Footsie n'a avancé que de 0,19 % à 5.692,56 points.

À Bruxelles, l'indice Bel 20 a bonifié de 0,64 % à 2.624,86 points, grâce avant tout aux gains en KBC (+3,43 % à 30,14 euros) et AB InBev (+2,42 % à 43,39 euros). Omega Pharma avait bondi de plus de 4 % en séance mais a terminé à 32,36 euros (+2,96 %). L'actualité sur Euronext Bruxelles est cependant restée le fait de valeurs cotées hors indice. En ligne de mire notamment, l'imposant repli de Devgen, sanctionnée pour un avertissement sur résultats. L'action s'est dépréciée de 27,38 % à 5,49 euros. A l'inverse, Nyrstar a réduit ses pertes à -0,30 % après avoir cédé jusqu'à 4,59 % en début journée.



AGENDA


  • USA

- La construction de logements a connu un mauvais mois en octobre, avec des départs de chantiers au plus bas depuis avril 2009, tandis que les permis de construire se stabilisaient à un faible niveau. Le département du Commerce a fait état de 519.000 mises en chantier en rythme annuel sur le mois, soit 11,7% de moins que le mois précédent. C'est le total le plus faible depuis avril 2009 (477.000 à l'époque), et le deuxième plus faible depuis que ces statistiques ont démarré en 1959. Les analystes tablaient sur un chiffre beaucoup plus élevé, quasi stable à 600.000 unités.

- L'inflation reste très faible malgré une légère accélération des prix à la consommation en octobre. Ces chiffres montrent que l'inflation de base n'a jamais été aussi faible dans l'histoire récente du pays. L'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,2% par rapport au mois précédent, après avoir progressé de 0,1% en septembre, a indiqué le ministère. Les analystes attendaient une hausse plus forte, de 0,3%, selon leur prévision médiane.

- Les stocks de pétrole brut des Etats-Unis ont enregistré une chute spectactulaire la semaine passée, reculant de 7,29 millions de barils, les réserves d'essence (-2,66) et de produits distillés (-1,11) empruntant la même direction.


  • ITALIE

Le déficit des comptes courants de l'Italie s'est aggravé en septembre à 8,123 milliards d'euros contre 5,313 milliards un an plus tôt, a indiqué mercredi la Banque d'Italie dans un communiqué.

  • PORTUGAL

Le chômage au Portugal est reparti à la hausse au troisième trimestre (+3,3%) pour atteindre un taux de 10,9% de la population active, contre 10,6% au trimestre précédent, a annoncé mercredi l'Institut national des statistiques (Ine).



VALEURS À SUIVRE

AGEAS
ING a abaissé son objectif de cours sur la valeur à 3,10 euros contre 3,20 euros avant. L’avis reste à " acheter ".

DEVGEN
Pour la deuxième fois en trois mois, Devgen a revu à la baisse ses prévisions de chiffres d'affaires. Devgen estime en outre qu'il terminera l'année avec 20 millions d'euros de trésorerie. Le chiffre d'affaires devrait progresser de 10 % à 20 millions d'euros contre une 20 % en août dernier et 35 à 40 % en mai dernier. KBC Securities a réduit son objectif de cours sur la valeur à 7 euros contre 8,60 euros avant. L’avis passe à " réduire " contre " accumuler " avant.

CFE

ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 55,50 euros contre 48 euros avant. L’avis reste à " acheter ".

AUXIMINES ET BREDERODE
Les assemblées générales des deux holdings ont approuvé la fusion par absorption de Auximines par Brederode.

ASCENCIO
La sicafi annonce un résultat net de 7,2 millions d'euros, soit plus du double de celui de l'exercice précédent. Elle prévoit un dividende brut de 2,7176 euros par action.

TELENET
- Telenet revoit actuellement sa structure bilantaire. Dans ce cadre, la société annonce avoir clôturé son émission de 100 millions d'euros. Cette rentrée d'argent frais pourrait servir à augmenter le dividende ou à financer une croissance extérieure éventuelle.

- La nouvelle obligation Telenet est d'une maturité égale au 15/11/2016. Le coupon s'élève à 5,3 %, il est payable semestriellement. Le prix d’émission a été fixé à 101,75%. Le rendement à l'émission était de 5,02 %.

AEDIFICA

- La sicafi a renforcé son patrimione dans les seniories, qui représentent près de la moitié de son portefeuille. Son chiffre d'affaires consolidé est en progression de 22 % par rapport à la même période de l’exercice précédent.

WDP
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 33,2 euros contre 31,2 euros avant.

LEASINVEST
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 62,3 euros contre 60,9 euros avant.

HOME INVEST
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 49,5 euros contre 49,4 euros avant.

COFINIMMO
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 101 euros contre 99,3 euros avant.

BEFIMMO
ING a relevé son objectif de cours sur la valeur à 60 euros contre 59,10 euros avant.

WEB

- La sicafi Warehouses Estates Belgium (WEB) a précisé après Bourse que ses nouvelles actions seraient offertes au prix unitaire de 35 euros, ce qui représente une décote de 22,74% par rapport au clôture du 15 novembre (45,3 euros). Pour rappel, la société souhaite lever un peu plus de 30 millions d'euros. Huit droits de préférence donnent droit à souscrire à 3 actions nouvelles.

- Les actionnaires de référence se sont engagés à suivre l'augmentation de capital à concurrence d?un montant minimum de 5,4 millions d'euros, indique WEB dans un communiqué.

EPIQ
- Offre de reprise par Elex à 1,75 euro par action, jusqu’au 3 décembre

IBA
- Déclaration intermédiaire troisième trimestre, 17h45

MOURY CONSTRUCT
- Deuxième déclaration intermédiaire

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés