Engie et AB InBev font monter le Bel 20

©Photo News

Les bons résultats d’Engie et une offre d’acquisition dans le secteur brassicole, qui a dopé AB InBev, ont contribué à la plus nette hausse du Bel 20 en un mois.

La Bourse de Bruxelles a enregistré sa meilleure séance depuis un mois jeudi. Le marché belge a bénéficié d’un contexte financier favorable en Europe, avec, d’une part, le maintien d’un ton accommodant de la Banque centrale européenne malgré la suppression de sa référence à la possibilité d’augmenter ses achats d’actifs et, d’autre part, l’annonce de Donald Trump au sujet de la possibilité de ménager des alliés des Etats-Unis dans la mise en œuvre des tarifs douaniers envisagés sur l’importation d’acier et d’aluminium. Dans ce contexte porteur, le Bel 20 a clôturé en hausse de 1,15%. Il faut remonter au 7 février pour trouver une progression plus élevée.

L’indice belge a bénéficié des bonnes performances de deux de ses poids lourds, Engie et AB InBev.

L’action Engie a bondi de 3,84% à 22,16 euros. Le groupe énergétique a annoncé un retour aux bénéfices lors de son exercice 2017. Les investisseurs ont apprécié qu’une bonne part de ces gains proviennent d’activités dont les revenus devraient être récurrents.

Le titre AB InBev a progressé de 3,26% à 93,45 euros. Le groupe brassicole a indirectement bénéficié de l’appétit de China Resources Beer pour les activités chinoises d’Heineken (lire en page 26). AB InBev réalise quasiment 14% de son chiffre d’affaires en Chine. Qui sait si une offre du même type n’atterrira pas un jour sur la table du groupe belgo-américain, ont dû se dire certains investisseurs…

Ontex a rebondi de 3,84% à 22,16 euros. Le cours du spécialiste des produits d’hygiène à usage unique avait chuté de plus de 9% au cours des deux séances précédentes, après la publication de ses résultats annuels. "Ontex pourrait bien avoir touché un plancher en Bourse", avait titré L’Echo mardi soir.

En queue de peloton du Bel 20, Aperam a cédé 2,27% à 40,54 euros. L’action du spécialiste de l’acier inoxydable a souffert du détachement d’un dividende de 0,45 dollar brut. Sans ce dernier, le repli du cours se serait limité à 1,41%.

Hors Bel 20, Mithra s’est envolée de 8,66% à 23,85 euros après avoir publié des résultats favorables d’une étude clinique, qui renforcent la situation de son candidat contraceptif Estelle.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content