Euronext bientôt coté sur Euronext

©BELGA

L'opérateur boursier américain InterContinentalExchange (ICE) a lancé mardi le processus d'introduction en Bourse de ses activités européennes, regroupées dans la société Euronext.

La bourse américaine Intercontinentalexchange group a lancé ce mardi le processus d'introduction en Bourse de la Bourse paneuropéenne Euronext N.V à Paris, Amsterdam, Bruxelles, puis Lisbonne.

• Quoi? L'offre consistera en une offre au public pour les investisseurs institutionnels et investisseurs individuels au Pays-Bas, en France, en Belgique et au Portugal et un placement privé à certains investisseurs institutionnels dans différents autres pays, précise ICE dans un communiqué.

Quand? On estime que cette IPO devait avoir lieu avant l'été. Néanmoins, ICE ne précise pas la date de l'introduction en Bourse d'Euronext.

Combien? Une source proche du dossier avait déclaré à Reuters au début du mois que cette opération, qui devrait valoriser l'entreprise à environ 1,5 milliard d'euros, devrait intervenir en juin.

Pourquoi? Dès le rachat en novembre 2013 de NYSE Euronext, maison mère d'Euronext, pour 11 milliards de dollars (huit milliards d'euros), ICE avait annoncé son intention de se séparer de l'opérateur des Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne.

Avec qui? Il y a près de deux mois, Reuters avait rapporté qu'Euronext s'était assuré le soutien d'un consortium de huit investisseurs de référence, prêt à acquérir 25 à 30% de son capital.

ABN AMRO Bank, J.P. Morgan et Société Générale agiront en qualité de coordinateurs globaux associés pour l'opération. Goldman Sachs International, ING et Morgan Stanley agiront en qualité de teneurs de livre associés. BBVA, BMO Capital Markets, BPI, CM-CIC Securities, Espírito Santo Investment Bank, KBC Securities et Mitsubishi UFJ Securities agiront en qualité de Chef de File Associés.

BNP Paribas est le conseil exclusif du conseil d'administration d'Euronext pour tous les sujets liés à l'introduction en bourse.

A savoir

Euronext sera doté à l'occasion d'un noyau dur d'actionnaires, détenant environ 33% de son capital, et parmi lesquels figureront les sociétés françaises BNP Paribas, Société Générale, Caisse des dépôts (CDC) et Bpifrance, selon un communiqué publié par ICE. Ces actionnaires se sont engagés à conserver leurs titres pendant une période de trois ans après l'entrée en Bourse d'Euronext.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés