nécrologie

Jean Reyers, ancien président de la Bourse, est décédé

C’est une grande personnalité du monde financier belge qui est décédée à l’âge de 95 ans. Le Chevalier Reyers avait été président de la Bourse de Bruxelles de 1969 à 1986.

C’est une grande personnalité du monde financier belge qui est décédée à l’âge de 95 ans. Le Chevalier Jean Reyers avait été président de la Bourse de Bruxelles de 1969 à 1986.

Ce Bruxellois, né en 1919, avait embrassé très jeune la carrière boursière, à son retour de captivité d’Allemagne. Dès 1964, Jean Reyers avait participé à divers travaux de réformes et d’informatisation de la Bourse. Il joua un rôle déterminant dans la création de la Caisse de garantie des agents de change et fut un ardent promoteur du précompte mobilier libératoire.

Il fut aussi à l’initiative de la Fédération des bourses européennes, dont il fut président 1979 à 1983. Il présida aussi le Groupe de travail n°2 des marchés financiers de l’OCDE à Paris. Tout ceci en assumant parallèlement la direction de sa société de bourse. Il fut président de la firme Reyers, Beauvois, Spriet, de Villenfagne, société de bourse qui fut absorbée en 2001 par la Banque HSBC Dewaay.

Durant sa carrière, il a toujours voulu démystifier la Bourse et informer le public et les entreprises, notamment les PME, de l’intérêt du marché boursier. Il fut président du comité d’études dont les travaux débouchèrent sur la création de la Fédération nationale belge des clubs d’investissement.

Il fut également membre de la Commission "Maystadt I" pour la réforme des marchés financiers. C’est Jean Peterbroeck, son successeur à la présidence de la Bourse, qui allait mettre en œuvre la réforme des marchés (fin du monopole des agents de change notamment) et l’introduction du marché informatisé " Cats " à la Bourse.

Jean Reyers a reçu un grand nombre de distinctions honorifiques tant pour ses contributions professionnelles que pour ses actes en tant que résistant.

Ceux qui l'on connu parlent d'une personnalité déterminée et intègre. "C'était assurément un grand Monsieur" souligne Thierry Beauvois.  La société de Bourse, qu'il avait fondée avec Michel de Villenfagne, avait fusionné avec Reyers & Cie en 1995. "Jean Reyers était un vrai agent de change. Il a défendu les intérêts de la profession jusqu'au bout. On doit saluer ses diverses initiatives dont la Caisse de garantie des agents de change".

Vincent Van Dessel, le CEO d'Euronext Bruxelles, salue aussi la mémoire de Jean Reyers. "Il a d’abord marqué la Bourse par la longévité de son mandat. La plupart des présidents restaient en fonction durant un ou deux ans" souligne Van Dessel. "Il a défendu avec vigueur le métier d’agent de change en étant bien conscient de la valeur ajoutée de la corporation de professionnels dans une matière que, somme toute, peu de gens maîtrisent vraiment."

"Mon père Pierre ainsi que Jacques Leleux ont, comme membres de " sa "Commission de la Bourse, travaillé à la première informatisation du marché à terme ainsi que du comptant et ce dans les années septante", se souvient encore l'actuel patron de la Bourse de Bruxelles. "C’est lui qui était président lorsque j’ai obtenu mon titre d’agent de change en 1986." "C’était un homme charmant, vif, direct, et fier de ce qu’il avait réalisé. En résumé, un grand Monsieur."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés