L'Europe boursière a mis ses pas dans ceux de Wall Street

Le building de la Réserve fédérale américaine

Epaulés par la hausse des indices américains, les marchés européens ont confirmé leurs gains ce mardi. L'attentisme a toutefois limité le mouvement avant l'annonce probable d'un programme de soutien à l'économie par la Fed. Sur Euronext Bruxelles, IBt n'a capitalisé que 0,69 % après un bond de plus de 6 % en séance.

Les marchés européens ont enregistré une belle progression ce mardi, malgré une ouverture en ordre dispersé, reflet d'un climat attentiste avant deux rendez-vous importants aux Etats-Unis. La journée était en effet marquée par les élections de mi-mandat et le début de la réunion de deux jours de la Fed. La banque centrale américaine devrait décider mercredi de mesures de relance pour la première économie mondiale. Les investisseurs espèrent ainsi le renouvellement de mesures d'assouplissement quantitatif, une politique monétaire hors normes visant à relancer l'économie via la création massive de monnaie. Une perspective qui soutient les marchés depuis plusieurs semaines. Nombre d’analystes s'accordent à dire que le programme de rachats d’emprunts du Trésor s'élèvera à 500 milliards de dollars.

Par ailleurs, les divers intervenants boursiers ont réagi positivement à une série de résultats d'entreprises et à la croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro. L'indice PMI des directeurs d'achat a ainsi été revu à la hausse, même si des écarts importants subsistent entre les différents pays membres.

Les valeurs des biens de consommation courants (+0,84 %) et les pétrolières (+1,23 %) se sont distinguées à la hausse en Europe. Le premier compartiment a notamment profité des gains du titre British American Tobacco. L'action a pris 2,17  % à 2.445 pence, le marché saluant le bénéfice annuel plus que doublé du fabricant britannique de cigarettes. Le compartiment énergétique a progressé à la faveur de BG Group (+3,43 % à 1.252 pence) et de BP (+1,80 % à 431,65 pence). Terni par la marée noire, le groupe pétrolier est ressorti à nouveau bénéficiaire au troisième trimestre. De son côté, le producteur de gaz et de pétrole, BG, a fait état mardi d'un bénéfice net en hausse de 6,7% au troisième trimestre, à 849 millions de dollars. Il a en outre relevé le potentiel de son immense gisement sous-marin de Tupi, au large du Brésil.

Dans ce contexte, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a terminé en boni de 0,41 % à 267,50 points. Le Footsie s'est octroyé 1,10 % à 5.757,43 points. L'AEX s'est apprécié de 0,79 % à 342,02 points. Le Dax a pris 0,75 % à 6.654,31 points. Le CAC 40 a gagné 0,64 % à 3.865,72 points.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a le moins crû en cette séance, 0,31 % à 2.696,69 points. UCB (+2,11 % à 28,56 euros) et AvH (+1,70 % à 63,50 euros) figuraient en tête des gains et +1,22 %). Ageas s'est replié de 1,11 % à 2,22 euros.

Hors Bel 20, IBt a finalement clôturé légèrement dans le vert (+0,69 % à 2,93 euros) après une matinée en dents de scie. Le groupe spécialisé dans le traitement contre le cancer par radiothérapie a relevé ses prévisions ce matin à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels. L'action a gagné jusqu'à 6 % en début de séance. Thenergo a bondi de 6,32 %, repassant au dessus de l'euro (1,01).

A l'heure de la clôture européenne, Wall Street confirmait sa tendance haussière avec un Nasdaq en progression de 0,97% et un Dow Jones qui gagnait 0,69%.



AGENDA




USA
Début de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed.

ALLEMAGNE
Les ventes de voitures neuves devraient dépasser les 2,9 millions d'unités en 2010 en Allemagne selon la prévision revue mardi en légère hausse de la fédération professionnelle VDA.

ZONE EURO
La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a été plus forte qu'initialement prévu en octobre, selon la dernière livraison de l'indice PMI des directeurs d'achat, mais des écarts importants subsistent entre les différents pays.

Dans sa deuxième estimation publiée mardi, la société Markit donne l'indice PMI manufacturier à 54,6 points en octobre, contre 54,1 points dans une première estimation et après 53,7 points en septembre où il avait touché un plus bas depuis huit mois.


VALEURS

COFINIMMO
A l'issue des neuf premiers mois de l'année, le résultat net courant de Cofinimmo s'est élevé à 84,7 millions d'euros, à comparer à 79,7 millions pour la même période en 2009. Par action, le résultat net courant est de 5,74 euros, à comparer à 5,78 euros en 2009. Un recul qui s’explique par la hausse du nombre d’actions en circulation durant cette période. Il est en ligne avec la prévision pour l'exercice 2010 de 7,55 euros par action, qui reste inchangée Le taux d'occupation a diminué de 1,52% depuis le début de l'année. Le résultat net - part du groupe - qui inclut l'impact négatif de la valorisation des instruments financiers et du résultat sur portefeuille, est de 2,36 euros par action après neuf mois, à comparer à 0,61 euro pour les neuf premiers mois de 2009. Les revenus locatifs cumulés au 30 septembre s'élèvent à 146,7 millions d'euros, contre 149,1 à l'issue de la même période en 2009, soit une baisse de 1,6%.

DELHAIZE
RBS a revu à la hausse sa recommandation, à " acheter " contre " conserver ". L’objectif de cours est resté à 63 euros.

TELENET
Goldman Sachs a augmenté l’objectif de cours à 39,10 euros, contre 32,20 avant. La recommandation reste à " achat/neutre ".

ASCENCIO
La Banque Degroof a réduit son avis sur la valeur à "conserver" contre "accumuler" avant. L'objectif de cours passe à 44 euros contre 50 euros avant.

IBT
IBt revoit ses prévisions légèrement à la hausse pour 2010. Elle vise des revenus dépassant les 30 millions d'euros et des bénéfices plus élevés qu'en 2009. Mais sur les neufs premiers mois de 2010, le chiffre d'affaires et le bénéfice net sont en baisse.

AGFA-GEVAERT
Augmentation de capital avec droit de préférence, à 3,45 euros par action. Une nouvelle action pour trois existantes.

EPIQ
Deuxième réouverture de l'offre de reprise par Elex à 1,75 euros par action. L'offre court jusqu'au 5 novembre.

MOVETIS
Offre de rachat par Shire contre 19 euros par action. Dernier jour de l'offre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés