L'Europe désolidarisée de Wall Street

Les inscriptions au chômage US ont touché un plus bas inattendu, et la confiance des chefs d'entreprises en zone euro un plus haut. Les indices européens ont dès lors pointé dans le vert ce jeudi, au renfort de résultats trimestriels appréciés. A Bruxelles, le net recul de Solvay a contrarié les gains de Telenet.

Les marchés européens ont progressé ce jeudi à la faveur d'indicateurs encourageants et de résultats d'entreprises globalement bien accueillis. Les investisseurs sont néanmoins restés prudents avant la réunion de la Réserve Fédérale américaine mardi et mercredi prochains. Le marché s'interroge depuis trois séances sur le montant des liquidités que la Fed s'apprête à injecter dans le système financier et redoute qu'il soit moins important que prévu. D'ailleurs, la Bourse de New York a effacé ses gains pour la seule et même raison qu'elle les avait engrangés à l'ouverture : le recul de 21.000 unités des inscriptions hebdomadaires au chômage US. Cet indicateur positif sur le front de l'emploi a ravivé les doutes quant à la nécessité pour la Fed de se lancer dans une nouvelle vague d'achats de bons du Trésor.

A l'agenda macroéconomique, les demandes hebdomadaires d'indemnisation du chômage aux Etats-Unis ont donc reculé de façon inattendue, tombant à leur plus bas niveau depuis trois mois, a annoncé ce jeudi le département du Travail. Sur le Vieux continent en revanche, la confiance des chefs d'entreprises de la zone euro a continué à progresser en octobre, dépassant même sa moyenne de long terme. Il faut remonter à décembre 2007 pour retrouver un niveau supérieur (105 points).

Dans ce contexte, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a gagné 0,37 % à 265,90 points. Les valeurs télécoms ont signé la meilleure progression sectorielle en Europe avec un gain de 2,10 %, dans le sillage de la revalorisation du titre France Télécom (+3,12 % à 17,20 euros). Le compartiment de la chimie, rejoint dans le rouge par les valeurs automobiles et des soins de santé, a reculé le plus, de 0,45 %.

Au niveau national, le Footsie s'est avancé de 0,56 % à 5.677,89 points; le CAC 40 de 0,50 % à 3.834,84 points;  le Dax de 0,42 % à 6.595,28 points. L'AEX a fini de justesse en territoire négatif, de quelque 0,03 % à 338,10 points.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a terminé à 2.677,40 points (+0,18 %) après avoir gagné jusqu'à 0,42 % en matinée. Solvay a relâché 5,38 % à 77,46 euros. Le titre s'est vu lourdement sanctionner par le marché pour ses résultats trimestriels en deçà aux attentes. Parmi les autres valeurs en baisse, notez le repli de 1,39 % à 34,51 euros d'Umicore. Les analystes d'AlphaValue ont ramené la valeur du titre à 32,20 euros, contre 32,4 avant. Leur recommandation reste à "réduire".

A l'autre extrémité de l'indice, le titre Telenet a mené les hausses du Bel20 durant toute la séance. Son gain de 7,85 % lui a permis d'atteindre son plus haut niveau historique (28,70 euros). Belgacom, qui publie demain vendredi ses résultats, a gagné 0,94 % à 28,40 euros. Hors Bel 20, Option est reparti à la baisse (-17,95 % à 0,64 euro) sur des prises de bénéfices au lendemain d'une flambée de 56 %.

A la clôture européenne, Wall Street s'orientait encore à la baisse, l'indicateur positif sur le front de l'emploi soulevant des questions quant à la nécessité pour la Fed de se lancer dans une nouvelle vague d'achats de bons du Trésor. Nasdaq et Dow Jones décotaient d'environ 0,5 %.


AGENDA


UE
L'indice de confiance économique a augmenté de 0,9 point comparé au mois précédent, à 104,1 points. Parmi les principales économies de la zone euro, c'est la France qui enregistre la plus forte progression (+3,4 points), suivie des Pays-Bas (+2,8 points). L'indice du moral des entrepreneurs a affiché "un nouveau gain significatif" pour atteindre son plus haut niveau depuis septembre 2007, à 0,98 point soit 0,22 point de plus qu'en septembre.

- Bruxelles: sommet des chefs d'Etat et de gouvernements de l'UE

UE/ALLEMAGNE
- Berlin: conférence de presse à du ministre allemand de l'Economie Rainer Brüderle et du Commissaire européen à l'Industrie Antonio Tajani sur la politique industrielle européenne (15h30)

USA
Les inscriptions au chômage ont reculé de 21.000 unités pour tomber à 434.000 (contre 455.000 la semaine précédente), leur plus bas niveau depuis la semaine au 10 juillet. La moyenne sur quatre semaines est aussi en recul à 453.250 contre 458.750 la semaine précédente. Le nombre de personnes percevant encore une indemnisation après une première semaine est tombé à 4,356 millions pour la semaine au 16 octobre contre 4,478 millions la semaine précédente. Il s'agit du niveau le plus bas depuis la semaine au 22 novembre 2008.

JAPON
La Banque du Japon a abaissé jeudi ses prévisions de croissance pour 2010-2011 à 2,1% contre 2,6% estimés jusqu'à présent, et pour 2011-2012 à 1,8% contre 1,9%, et maintenu que la déflation pourrait se terminer lors de l'année budgétaire 2011-2012.

BELGIQUE
L’inflation s’élève à 3,01%, ce qui représente son plus haut niveau depuis novembre 2008. L’indice des prix à la consommation a augmenté en octobre 2010 de 0,16 point (0,14%). Il s’élève à 114,41 points, contre 114,25 points en septembre.


VALEURS A SUIVRE

DEXIA
Morgan Stanley a relevé son avis sur Dexia à " pondération neutre " contre " sous pondérer " avant.

TELENET
Après un troisième trimestre meilleur qu'attendu, le groupe de télécommunications flamand a relevé ses attentes pour l'ensemble de l'exercice 2010.

Telenet a annoncé une croissance de 10% de son chiffre d'affaires sur neuf mois, grâce à la bonne tenue de ses services câblés, mobiles et aux entreprises. La "marge d'EBITDA ajustée" restant stable, le cash flow bondit de 40% sur la période, à 207 millions d'euros. Les perspectives pour l'ensemble de l'exercice 2010 sont revues à la hausse, comme l'avait deviné une note de KBC Securities ce matin.

KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 28 euros contre 25 euros avant.

SOLVAY
Le groupe belge de chimie Solvay a vu son bénéfice net tomber à seulement 18 millions d'euros au troisième trimestre, contre encore 160 millions un an plus tôt, suite notamment à la vente de sa division pharmacie, selon des résultats publiés jeudi.

Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires avaient anticipé un plongeon de l'ordre de 60% suite à la vente de cette division, cédée mi-février à l'américain Abbott pour 5,2 milliards d'euros et qui auparavant tirait les bénéfices du groupe. Mais le résultat a été encore moins bon que leur prévision moyenne (63 millions). Le chiffre d'affaires est en revanche en ligne avec leurs attentes, en baisse de 24% à 1,7 milliard d'euros.

Solvay réaffirme que sa priorité cette année reste "le réinvestissement optimal" des recettes de la vente de la pharmacie. Mais il ne précise toujours pas ses plans, se contentant d'indiquer que le processus "est en cours".

KBC Securities a réduit son avis sur la valeur à "accumuler" contre "acheter" avant.

OPTION
Option a annoncé avoir réalisé un chiffre d’affaires au troisième trimestre de 10,3 millions d’euros au troisième trimestre. Les coûts sont restés sous contrôle et pointent à 7,9 millions d'euros, alors que l'objectif pour la fin de l'année est de 8 millions. Ces économies représentent une baisse de 38% par rapport aux dépenses d'exploitation du troisième trimestre de 2009. La société estime cependant qu'il est peu probable qu'elle achève le second semestre avec une croissance comparable à celle du premier semestre (30,9 millions d'euros). Pour rappel, Option a noué hier une collaboration avec son rival de toujours, Huawei.

GALAPAGOS
L’entreprise biotechnologique a reçu subside de 3,7 millions d’euros de l’IWT dans le cadre de son programme de recherche concernant la fibrose cystique. L’IWT est l’agence néerlandophone pour l’innovation par la technologie et les sciences.

CMB
Marc Saverys, CEO de la CMB, a investi 676200 euros dans l'entreprise CMB selon un document de la CBFA. Saverco, le holding personnel de Marc Saverys a acheté 30.000 actions CMB à un prix moyen de 22,54 euros par action.

MELEXIS
KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 16 euros contre 15 euros avant.

SOLVAC

KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 100 euros contre 90 euros avant. L'avis passe cependant à "conserver" contre "accumuler".

- Exmar: trading update 3T (17h45)
- Intervest Offices: résultats 3T (17h45)
- Intervest Retail: résultats 3T (17h45)
- PinguinLutosa: trading update 3T (17h45)
- Quest for Growth: résultats 3T (17h45)
- Spector: trading update 3T (17h45)
- Movetis: offre de reprise par Shire contre 19 euros par action.
- Ascencio: augmentation de capital avec droit de préférence au prix de 34 euros par action.
- Epiq: réouverture de l’offre de reprise par Elex à 1,75 euro par action.
- Agfa-Gevaert: souscription à l’augmentation de capital jusqu’au 4/11.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés