L'Europe limite ses pertes dans un climat volatil

Les marchés européens se sont bien redressés en fin d'une séance marquée par la volatilité. Après un début mitigé, Wall Street s'est bien orienté à la hausse si bien que les reculs européens se sont en partie résorbés. A Bruxelles, c'est même dans le vert qu'a clôturé l'indice vedette.

Bruxelles (L’Echo) – Les marchés d'actions européens ont fini la séance dans le rouge ce vendredi. Cependant, les reculs sont beaucoup moins marqués en fin de séance grâce à une embellie boursière à New York. La séance a à nouveau été marquée par beaucoup de volatilité.

Finalement, l'indice DJ Stoxx 600 a cédé 0,49% à 237,11 points. Francfort a perdu 0,66%, Amsterdam 0,46%, Paris 0,05% et Londres 0,2%.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a évolué plus proche de l'équilibre en séance, si  bien qu'en clôture, profitant de la remontée américaine, il s'est  orienté dans le vert. L'indice Bel 20 clôture en progression de 0,38% à 2395,65 points.

Parmi les valeurs phares à Bruxelles, on retiendra les bancaires qui clôturent dans le trio de têtes des progressions du Bel 20. KBC a pris 4,29%, Ageas 3,72% et Dexia 1,63%. Le secteur de la distribution était lui sous pression, Delhaize (-3,98%) enregistre la plus grosse baisse dans l'indice national. En avant dernière position, Colruyt, qui a perdu 1,44%.

L'Allemagne a adopté vendredi une loi autorisant une participation au plan de soutien à la zone euro pouvant atteindre 148 milliards d'euros en prêts et garantie, la chambre haute du Parlement (Bundesrat) l'ayant approuvée comme les députés du Bundestag plus tôt dans la journée.

Les investisseurs ont par ailleurs été déçus par les statistiques publiées en début de journée. En ligne de mire notamment, l'indice de confiance Ifo, qui a légèrement baissé en mai à 101,5 points (contre 101,6 en avril), alors que les marchés espéraient au contraire une petite hausse.

Par ailleurs, en zone euro comme en Allemagne, l'indice composite PMI -une mesure de l'activité privée dans les services et l'industrie- a également baissé en mai, selon une première estimation publiée vendredi. La confirmation de la croissance de 0,2% du Produit intérieur brut au premier trimestre en Allemagne, portée par les exportations et les investissements en biens d'équipement, ne soutenait pas le marché.


WALL STREET

La Bourse de New York repartait à la hausse vendredi en matinée, effaçant ses pertes initiales, dans un marché extrêmement nerveux au lendemain de sa pire séance en plus d'un an et rendu très volatil par l'expiration d'options. Vers 18 heures, le Dow Jones gagnait 0,94% et le Nasdaq 1,34%.


AGENDA


Zone Euro
- La balance des comptes courants de la zone euro a affiché un excédent de 1,7 milliard d'euros en mars, après un déficit de 4,5 milliards le mois précédent, selon des chiffres provisoires diffusés vendredi par la Banque centrale européenne

Allemagne
- Les exportations et le retour des investissements en biens d'équipement ont tiré en légère hausse le Produit intérieur brut ajusté en Allemagne au premier trimestre (+0,2% par rapport au trimestre précédent), selon des chiffres détaillés publiés vendredi. Sur un an, le PIB ajusté a augmenté de 1,6%, selon l'Office fédéral des statistiques.
- Le baromètre du climat des affaires Ifo, principal indice de confiance en Allemagne, a quasiment stagné en mai, affichant 101,5 points contre 101,6 points en avril, selon des chiffres inférieurs aux attentes annoncés vendredi. Les économistes sondés par l'agence Dow Jones Newswires avaient misé sur une progression à 102 points.

Japon
- Le comité de politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ) a annoncé vendredi que l'institution allait prêter de l'argent aux banques sur un an à taux préférentiel, tout en maintenant son taux directeur inchangé à 0,10% et en relevant son appréciation sur l'économie japonaise.


VALEURS

EVS
XDC, le leader européen dans les services cinéma et dont EVS est le plus gros actionnaire, commence à utiliser sa facilité de crédit. "XDC satisfait à toutes les conditions requises pour procéder au tirage de la première tranche d’un prêt structuré de 50 millions d’euros accordé par BNP Paribas Fortis avec la participation de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et de KBC Bank", peut-on lire dans un communiqué conjoint de XDC, la BEI, KBC et BNP Paribas Fortis.

Delhaize
Rick Anicetti, Executive Vice President de Delhaize et CEO de Delhaize America Shared Services, quitte la société aujourd'hui même, annonce ce vendredi le groupe de distribution. Carol Herndon, actuellement Senior Vice President of Accounting and Finance de Delhaize America, est nommée Chief Administrative Officer (CAO) de Delhaize America. Carol Herndon supervisera la finance, l'informatique, les relations juridiques et gouvernementales, la communication et le développement corporate.

GDF Suez
Les analystes de la banque suisse UBS ont relevé leur recommandation sur le titre du géant de l'énergie GDF Suez à "acheter" contre "neutre" auparavant, ont indiqué vendredi des sources de marché.

KBC
Le groupe de bancassurance KBC a décidé de vendre sa filiale luxembourgeoise KBL European Private Bankers pour 1,35 milliard d'euros à l'Indien Hinduja.

Solvay
Solvay a annoncé qu’il augmentait sa participation dans l’entreprise britannique ACAL Energy. Solvay va ainsi y investir 1,75 millions d’euros.

Nyrstar
Roland Junck, l'administrateur délégué de Nyrstar, a vendu quelques 386.000 actions de la société qu'il dirige pour un montant total de 3,5 millions d'euros
L’entreprise a par ailleurs indiqué qu’un incendie dans son unité de production située dans la capitale de Tasmanie avait réduit la capacité de production d’environ 20 %.

Sofina
Le CEO de Sofina, Richard Goblet d’Alviella, a cédé pour 2,12 millions d’euros d’actions Sofina selon le site de la CBFA. Richard Goblet d’Alviella a vendu pour 33.000 actions Sofina à un prix moyen de 64,16 euros.

Sodiplan
La direction de Sodiplan, la société de géomatique cotée au Marché libre, ne baisse pas les bras face aux difficultés. Placée en réorganisation judiciaire en décembre 2009 et menacée de dépôt de bilan suite à la saisie de toutes ses créances clients par une banque créancière, elle a obtenu du tribunal de commerce de Namur un répit pour lui permettre de proposer un nouveau plan de redressement.

Ablynx
Ablynx a annoncé que sa collaboration dans la recherche qui fait partie de l'accord de licence avec Pfizer concernant la nécrose de la tumeur factor-alfa (TNF-alfa) avait été prolongé d'un an. En novembre 2006, Ablynx avait annoncé que un accord de recherche et de licence exclusif avec Pfizer , d'une valeur potentielle de 212,5 millions d'euros.

GIMV – QFG
La Gimv et Quest for Growth ont cédé leur participation dans CoreOptics à Cisco Systems cotée au Nasdaq. Gimv et Quest for Growth ont investi dans Coreoptics depuis 2006 et ont participé à plusieurs tours de table pour devenir l'un des principaux actionnaires de la société. La vente a un impact positif de 9 millions EUR (0,39 EUR par action) sur la valeur des fonds propres de Gimv publiée au 31 mars 2010. Pour Quest for Growth, la vente devrait avoir un impact positif approximatif de 2,5 millions d'euros (0,21 euro par action) sur la Valeur Nette d’Inventaire de Quest for Growth publiée au 30 avril 2010.

TEXAF
Texaf, la société d’investissements à vocation industrielle, financière et foncière exclusivement présente au Congo, s’attend à une inflation moins forte en 2010. Elle anticipe 13% d’inflation contre 53% enregistrés en 2009, ce qui devrait évidemment influencer positivement son business.

ASCENCIO
La sicafi Ascencio a vu ses revenus locatifs reculer de 2% pour s'établir à 8,9 millions d'euros. Cette diminution des rentrées locatives résulte de quelques concessions accordées à certains locataires en vue de la prolongation de leur occupation, des arbitrages de portefeuille et de l’impact minime de la diminution de l’indice santé dans les derniers mois de 2009 et des premiers mois de 2010 résultant en un ajustement automatique à la baisse des loyers à la date anniversaire du bail. Le résultat net courant s'établit à 4,8 millions d'euros en recul de 7%. Le résultat net s'est pour contre amélioré pour atteindre un bénéfice de 4 millions EUR contre une perte de 2,2 millions un an auparavant.

CMB
Paiement du dividende

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés