L'ISM a redonné du peps aux indices européens

Les indices européens ont renforcé leur gains après la publication de l'indice ISM, dont la croissance a été plus marquée que prévu, et mis fin à six séances de recul d'affilé.

Les indices européens ont renforcé leurs gains dans le courant de l'après-midi, dans un marché rassuré par les mesures prises par la BoJ pour soutenir son économie et un indice ISM meilleur que prévu. Dans la matinée, l'optimisme des investisseurs avait été bridé par le nouveau ralentissement de la croissance de l'activité en zone euro en septembre, la perspective du début de la saison des résultats aux Etats-Unis et la très attendue statistique mensuelle sur l'emploi aux Etats-Unis vendredi.

Mais l'ouverture positive de Wall Street et la croissance de l'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis  plus forte que prévu ont balayé ces hésitations.

 

A la clôture, l'indice DJ Stoxx 600 a gagné 1,33%, Paris 2,25%, Francfort 1,3% et Amsterdam de 1,4%. A Bruxelles, l'indice Bel 20 a gagné 1,45%.

 

De l'autre côté de l'Atlantique, Wall Street s'inscrivait largement dans le vert à l'heure de la clôture européenne avec un Nasdaq en hausse de 2,07% et un DJIA qui gagnait 1,51%.


Sur le front de la crise de la dette souveraine, l’agence internationale de notation financière Moody’s a annoncé qu’elle envisageait d’abaisser la note de l’Irlande. L’agence cite la montée des incertitudes sur la conjoncture économique dans l'île et sur le déficit budgétaire après un nouveau plan de recapitalisation des banques. A l'inverse, l'agence de notation financière Moody's a relevé mardi la perspective de la note souveraine de la Turquie (Ba2) de stable à positive, évoquant la position "robuste" de l'économie turque.

OR

Le prix de l'or a franchi pour la première fois mardi le seuil des 1.330 dollars l'once et enregistré un nouveau record, stimulé par un nouvel accès de faiblesse du dollar et toujours soutenu par la robuste demande des investisseurs spéculatifs.
Vers 14H00 GMT, l'once d'or est montée jusqu'à 1.332,10 dollars sur le marché au comptant, un niveau sans précédent.
"L'or a atteint un nouveau pic historique, et il y a peu de signes d'une fin prochaine de cette ruée vers l'or", a souligné Phil Gillett, analyste de la société financière Spreadex.
"Un dollar moins cher, combiné à une forte demande physique, crée un environnement favorable pour que l'or bondisse à de nouveaux records", confirmait Suki Cooper, de Barclays Capital, évoquant la solidité de la consommation dans la bijouterie indienne.
Le métal jaune profitait mardi d'un nouvel accès de faiblesse de la monnaie américaine face à l'euro, après la publication d'un indicateur économique favorable en zone euro.

 

AGENDA

ZONE EURO
- Les ventes de détail dans la zone euro ont baissé de 0,4% en août comparé à juillet, selon des données publiées mardi par l'office européen des statistiques Eurostat.


USA
- La croissance de l'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis a été plus forte que prévu en septembre, montre l'enquête mensuelle de l'ISM publiée mardi.
L'indice d'activité des directeurs d'achat du secteur calculé par l'Institue for Supply Management s'est établi à 53,2 le mois dernier contre 51,5 en août. Les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un indice à 52,0.
Cet indicateur reste pour le neuvième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui marque la limite entre expansion et contraction de l'activité.
Le détail des résultats de l'enquête montre que le sous-indice d'activité des entreprises a reculé pour s'établir à 52,8 en septembre, contre 54,4 en août. Il est au plus bas depuis janvier.
La composante des prises de commandes affiche une hausse à 54,9 contre 52,4 le mois précédent et le sous-indice de l'emploi est repassé juste au-dessus de la barre des 50 pour atteindre 50,2 en septembre contre 48,2 en août.

JAPON
- La Banque centrale du Japon (BoJ) a annoncé mardi, à l'issue de sa réunion mensuelle, un abaissement inattendu de son taux directeur au jour le jour dans une fourchette de 0,0% à 0,1%, contre 0,1% depuis fin 2008, renouant ainsi avec une politique de taux zéro. La BoJ n'avait pas adopté un taux effectivement à zéro depuis plus de quatre ans. Cette décision a été prise à l'unanimité des neuf membres du comité de politique monétaire.

VALEURS :

BOIS SAUVAGE/BANQUE DEGROOF
La compagnie Bois Sauvage a cédé les 13% qu'elle possédait dans la Banque Degroof. La majeure partie de sa participation va à la famille Cigrang qui entre dans le capital de la Banque, le reste ira à Cobepa qui devient actionnaire à 12,5%.
KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 230 euros contre 225 euros avant. L'avis reste à "acheter".

TELENET
L’entreprise télécom Telenet a allongé la durée d’une grande partie de sa dette portant à 6,1 ans la durée moyenne de sa dette contre 5,4 ans avant. La transaction n’a aucune conséquence sur le niveau d’endettement, a indiqué l’entreprise.
KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 25 euros contre 24 euros avant. L'avis reste à "accumuler".

MELEXIS
Entre le 28 septembre et le 1er octobre, Melexis a dépensé 267.168 euros au rachat d’actions propres.

GALAPAGOS
La société de biotechnolohie Galapagos a remporté lundi soir l'European Biotechnica Award à Hanovre. Ce prix, décerné chaque année, récompense une entreprise européenne de biotechnologie qui a développé des "produits, services ou concepts d'affaires innovants", annonce mardi Galapagos dans un communiqué. Galapagos a reçu 30.000 euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés