La biotech Acacia s'enflamme, Greenyard s'envole, Galapagos consolide (+Briefing)

©REUTERS

Hésitation sur les marchés actions en Europe. La BCE se montre sereine face aux risques pesant sur l'économie de la zone euro.

• La tendance

Les principales Bourses européennes ont clôturé sans tendance, la prudence dominant malgré les espoirs de relance des négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. La décision de la BCE de ne pas modifier ses taux et son attitude sereine face aux risques pesant sur l'économie de la zone euro ont toutefois rassurés les investisseurs.

L’euro reste stable face au billet vert après la BCE.

Le Bel20  a terminé sans tendance   à  3692,36 points.

Telenet signe la plus forte progression de l’indice, avec un gain de 2,34%.

AB Inbev est remonté de 0,73%. 

La plus mauvaise performance du Bel20 revient à Galapagos, qui a perdu 2,44%.La biotech, qui avait connu une  envolée de près de 18% mercredi, a connu des prises de bénéfices. Deux courtiers ont entamé le suivi de la valeur. Theodoor Gilissen a repris le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 130 euros. JPMorgan a entamé le suivi de Galapagos avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 120 euros. Par ailleurs, la société a annoncé  vouloir lever 300 millions de dollars.Elle va émettre 2.575.107 nouvelles actions sous la forme d'American Depositary Shares (ADS), à 116,50 dollars l'unité. L’opération devrait se terminer le 17 septembre.La biotech a également annoncé avoir reçu un feu vert pour l'application d'un accord de licence globale sur le traitement MOR106 destiné à soigné des maladies inflammatoires. 

Hors Bel20, deux valeurs ont flambé à la Bourse de Bruxelles ce jeudi.

Greenyard, en grande difficulté depuis la publication de ses résultats trimestriels, a bondi de 23,10%.  Le spécialiste des légumes frais et surgelés a annoncé que l’origine de la souche de bactérie qui a provoqué une contamination à la listeria a été identifiée.

La biotech Acacia Pharma bondit, pour sa part, de 15,72%. Elle saura le 5 octobre si son produit-phare, l'anti-vomitif Barhemsys, pourra être commercialisé aux Etats-Unis. Dans le même compartiment, MDxHealth avance de 1,70%.Immobel grimpe de 5,60% dans la foulée de la publication de ses résultats semestriels.Agfa-Gevaert a progressé de 0,73%. La société a annoncé  avoir été approchée par Kanteron Systems récemment. Mais le conseil d'administration d'Agfa-Gevaert a décidé de ne pas y donner suite.

Sioen Industries a perdu 0,98%. KBC Securities a réduit son objectif de cours pour le titre  à 29 euros contre 32 euros précédemment. La recommandation reste toutefois à "acheter".

Oxurion, qui fera son entrée dans le BelMid le 24 septembre, a perdu 4,87%.

• Le briefing actions

UPDATE

>Galapagos: Therodoor Gilissen a repris le suivi de la valeur avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 130 euros.


>Galapagos lève 300 millions de dollars. Dans la foulée des résultats positifs engrangés par le filgotinib, Galapagos a décidé de remplir ses caisses pourtant déjà bien garnies. Notre article.

>Galapagos : JPMorgan a entamé le suivi de Galapagos avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 120 euros.

>Adelphi Capital a accru sa position vendeuse sur Ontex passant de 0,89% du capital à 0,96% à la date du 7 septembre.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Bekaert passant de 0,95% du capital à 0,86% à la date du 7 septembre.

>La plus ancienne société immobilière belge cotée en Bourse s'est rajeunie. Immobel se diversifie avec en point de mire le résidentiel et la France. Elle s'endette aussi. Mais pour commercialiser davantage de projets, Bruxelles restant son premier marché. Notre article

>VGP avait lancé la semaine dernière une offre en souscription publique pour des obligations portant sur un montant compris entre 175 millions et 225 millions d’euros. Au terme de l'opération, les obligations ont rapporté 190 millions d'euros. Le communiqué

>Sioen  : KBC a réduit son objectif de cours à 29 euros contre 32 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>L'usine hongroise de Greenyard avait dû fermer ses portes parce qu'une contamination à la listeria avait été découverte. L'origine de la souche de bactérie désormais identifiée, Greenyard peut relancer la production. Notre article

>Spadel a donné leur bon de sortie à cinq responsables au début de la semaine. "Le groupe a du mal à digérer sa croissance", selon une source. Pour la direction, il s’agit d’une simple adaptation de l’organisation à l’évolution du marché: "business as usual"... Notre article

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Econocom passant de 1,08% du capital à 0,99% à la date du 7 septembre.

>A tenir à l’œil ce jeudi. Zone euro. Décision de la BCE sur ses taux à 13h45. Royaume-Uni. Décision de la Banque d’Angleterre sur ses taux à 13h. Turquie. Décision de la Banque centrale turque sur ses taux à 13h. USA. Inflation août à 14h30.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés