La Bourse de Tokyo perd plus de 2%

EPA ©EPA

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de lundi sur une perte de 2,12% à cause d'un net regain du yen, de résultats moins bons qu'espéré de l'enquête Tankan sur le moral des patrons et de données un peu décevantes en Chine.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 2,12% lundi, à son plus bas niveau des trois dernières semaines, victime de prises de profits après que l'indice Nikkei a réalisé sa meilleure performance trimestrielle en près de quatre ans.

Le marché nippon progresse depuis le début de l'année - alors que le yen chute - dans la perspective de mesures de soutien massif à la croissance de la part de la Banque du Japon.

L'indice Nikkei a perdu 262,89 points à 12.135,02 points et le Topix, plus large, a cédé 34,14 points (-3,30%) à 1.000,57 points, notamment avec les bancaires.

L'activité est restée néanmoins limitée avec la fermeture de nombreux marchés en Asie et en Europe en ce lundi de Pâques.

En Chine, le chiffre définitif de l'indice des directeurs d'achats HSBC tend à indiquer que la reprise sera soutenue par la demande intérieure cette année.

Au Japon, selon l'indice "Tankan" de la Banque du Japon, le moral des entrepreneurs s'est amélioré pour la première fois en trois trimestres sur la période janvier-mars.

Sur le marché des changes, le yen progresse momentanément, autour de 93,90 pour un dollar.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect