Publicité
Publicité

La confiance revient sur les marchés européens

La progression de l'activité manufacturière aux Etats-Unis a servi de caisse de résonance au rebond du secteur industriel chinois et australien. La baisse, plus faible que prévu, de l'indice manufacturier en Europe n'a finalement pas été jugée dissonante. En conséquence, les marchés d'actions ont franchement progressé. Wall Street, en net boni, a oublié les 10.000 destructions d'emplois annoncées par ADP. A Bruxelles, l'envolée sectorielle a dopé Bekaert et Umicore.