La faible valorisation d'Ontex attire

©Lieven Van Assche

L'entreprise belge de produits d'hygiène a connu une année difficile en Bourse après une acquisition brésilienne problématique. Mais Ontex regagne la faveur des analystes.

La tempête boursière est-elle terminée pour Ontex? L’Echo se posait déjà la question il y a un mois et certains analystes y répondent aujourd’hui par l’affirmative. Dans une note publiée ce jeudi, la banque ABN Amro annonce avoir ajouté la valeur dans sa liste d’actions favorites. Ses analystes, qui sont à l’achat depuis qu’ils ont entamé le suivi d’Ontex en octobre 2017, estiment que sa valorisation est bon marché.

Depuis mai 2017, après l’acquisition de la société brésilienne Hypermarcas, Ontex a perdu plus du tiers de sa valeur en Bourse. Le titre a touché un plancher le 22 mars dernier à 20,90 euros. Soit son plus bas niveau en quatre ans. "Au cours des derniers mois, Ontex a été lourdement sanctionnée en raison de ses activités au Brésil, de l’augmentation des prix des matières premières et de la correction générale des marchés", expliquent Eric Wilmer et Robert Jan Vos pour qui cette lourde chute de l’action est "fortement exagérée".

De timides signes d’amélioration au Brésil

Ils estiment voir les premiers signes timides d’une amélioration des prix au Brésil (qui représente 8% des ventes d’Ontex). S’ils se maintiennent, cela marquerait la fin d’une période de prix agressifs et compétitifs. La société belge va y envoyer ses premières machines, "ce qui devrait lui permettre de mettre en place les innovations indispensables".

Les analystes rappellent également que la majorité des activités d’Ontex (environ 85-90%) ont démontré une solide performance en 2017, avec une augmentation des parts de marché dans l’Union européenne, au Mexique et dans plusieurs pays africains.

On notera toutefois qu’ils ont réduit leur objectif de cours à 30 euros, contre 33 euros auparavant. En cause, une hausse attendue des dépenses en investissement (capex) pour la période 2018-2020.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect