La Fed plonge Wall Street dans la morosité

©AFP

Wall Street a entamé la semaine sur une note prudente lundi, troublée par les commentaires de responsables de la banque centrale américaine (Fed) sur l'économie des Etats-Unis: le Dow Jones a cédé 0,32% et le Nasdaq 0,25%.

Après un début hésitant, la Bourse newyorkaise a terminé la séance dans le rouge, gagnée par les doutes de responsables de la banque centrale américaine (Fed) sur la vigueur de l'économie. Le Dow Jones  a perdu 0,32% à 15.401,38 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 0,25% à 3.765,29 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a reculé de 0,47% à 1.701,84 points.

La Fed entend toujours commencer à réduire ses rachats d'actifs avant la fin de cette année, pourvu que l'amélioration de l'économie se confirme, a déclaré lundi William Dudley, le président de la Fed de New York. Les investisseurs avaient été pris de court mercredi dernier lorsque la Fed a décidé de ne pas modifier le montant de ses rachats d'actifs. 

Le président de l'antenne régionale de la Réserve fédérale d'Atlanta, Dennis Lockhart, a estimé pour sa part que l'économie américaine serait en train de perdre son "fameux" dynamisme économique, mettant en avant la relative faiblesse des créations d'emplois associée à "un rythme de croissance morose".

Le marché est également rendu inquiet par l'approche du 1er octobre, date du prochaine exercice budgétaire américain et date limite qui s'impose au Congrès en vue de trouver un accord permettant à l'Etat de se financer à partir de cette date.

Citigroup a reculé de 3,20% à 49,57 dollars. L'établissement a prévenu les analystes que ses résultats du troisième trimestre devraient avoir été affectés par une baisse plus marquée qu'attendu de son activité.

BlackBerry (+1,09% à 8,82 dollars) a donné son accord pour son rachat par un consortium financier emmené par le fonds canadien Fairfax, valorisant le fabricant de smartphones à 4,7 milliards de dollars.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés